NBA/France – Gros retour sur terre pour Victor Wembanyama

Le grand espoir français de LDLC Asvel, Victor Wembanyama, est encore apparu dans une photo virale, dans laquelle sa taille gigantesque choque
Fraile / Parlons Basket

Dos au mur, l’Asvel jouait sa survie ce vendredi soir contre Cholet. Pas le droit à l’erreur pour cette équipe, et en plus à l’extérieur. Heureusement, c’est le moment choisi par Elie Okobo pour briller, tandis que Victor Wembanyama était encore dans le dur. C’est aussi ça, l’apprentissage.

Publicité

Battu au premier match contre Cholet, à la surprise générale, l’Asvel devait absolument réagir à l’extérieur ce vendredi soir, au risque d’être éliminé des playoffs. La consigne a été reçue par Elie Okobo, qui termine avec 26 points et 10 rebonds. Pas question pour le meneur de se faire surprendre, même s’il faudra gagner encore un match dans quelques jours pour passer au tour suivant :

Publicité

L’apprentissage continue pour Wembanyama !

Après son Game 1 très discret, on attendait de voir si Victor Wembanyama allait réagir à la pression, mais il n’en a malheureusement pas vraiment eu l’occasion. Il a joué 2 petites minutes sur ce Game 2, pour un -5 sur le parquet, son coach préférant d’autres options. Aucun tir et aucun point pour le Français, qui n’a donc pas connu le meilleur match de sa vie. Ce début de playoffs est compliqué pour lui, même si ce n’est pas étonnant. C’est aussi comme ça qu’un jeune doit apprendre, surtout dans une période aussi spéciale.



Nul doute que Victor aura sa chance à l’avenir, et l’occasion de briller et de montrer qu’il doit être sur le parquet. Pour l’heure, ce sont surtout ses coéquipiers qui font le boulot, avec notamment 18 unités de Chris Jones.

Publicité

En attendant Victor, c’est Okobo qui s’est amusé avec ses 26 unités, même si ce n’était pas qu’une partie de plaisir. L’ambiance était très hostile à Cholet, mais ça passe pour l’Asvel. Cependant, et si le meneur veut que l’aventure continue, il reste encore une rencontre à gagner ce dimanche soir. Peut-être que Wembanyama aura une nouvelle chance de briller :

Publicité

L’Asvel reste en vie dans ces playoffs, mais ce n’est pas vraiment grâce à Victor Wembanyama, peu utilisé encore dans ce Game 2. L’intérieur a besoin de temps, lui qui doit continuer de grandir et murir pour revenir sur le parquet. En attendant, il peut se féliciter de cette victoire, car cela lui donne une autre opportunité d’aider.

En direct : toute l'actu NBA