NBA – Shareef O’Neal tout proche de plusieurs cadors ?!

NBA Le beau soutien de Shareef pour LeBron
@shareefoneal / NBA (DR)

Shareef O’Neal avait un rêve, jouer en NBA pour prendre la suite de son père, et il n’a jamais été aussi proche du but. Après l’annonce de sa présence lors de la prochaine Draft, le fils du Shaq a reçu les convoitises de plusieurs grosses franchises, dont les Lakers !

Publicité

Shareef O’Neal pourrait devenir l’une des plus belles inspirations de tous les temps s’il parvient à attendre son rêve de jouer en NBA. Évidemment, il ne part pas du bas de l’échelle, puisqu’il est le fils de l’un des plus grands joueurs de l’histoire et qu’il a hérité d’un vrai talent pour le basket, mais son parcours pour atteindre le plus haut niveau a été semé d’embûches… Combien de jeunes auraient eu le courage de revenir après une opération du coeur aussi dangereuse que la sienne ?

Publicité

Shareef O’Neal va s’entrainer pour les Lakers

Enfin en bonne santé, Shareef O’Neal a reçu une excellente nouvelle il y a quelques jours, puisqu’il va pouvoir se présenter lors de la prochaine Draft, avec l’espoir d’être sélectionné. Et cette annonce a visiblement attisé la curiosité de plusieurs franchises, puisque l’intérieur de LSU va enchainer les entrainements individuels, et notamment chez plusieurs cadors, dont les Lakers !



Le prospect Shareef O’Neal a un entrainement programmé avec les Lakers. O’Neal s’est entrainé pour les Bucks aujourd’hui et a encore des visites prévues à Cleveland, Atlanta et Washington, entre autres.

Publicité

Son nom joue sans doute en sa faveur, lui qui ne tournait qu’à 2.9 points et 2.1 rebonds de moyenne cette saison avec LSU, mais Shareef O’Neal est très demandé à l’approche de la Draft. Au moins 5 franchises l’ont invité pour des entrainements individuels, dont les Bucks et surtout les Lakers, l’ancienne franchise de son père. L’histoire serait déjà belle s’il arrivait dans la ligue, elle le serait encore plus s’il posait ses valises à Los Angeles.

Le point positif, c’est qu’absolument tout peut se passer sur une séance, et s’il est dans un grand jour, Reef pourrait convaincre des recruteurs de le sélectionner le 23 juin prochain, ou au pire des cas de lui offrir une place dans un effectif pour la Summer League, où il pourra faire ses preuves face aux autres jeunes talents qui cherchent à rejoindre la NBA. La balle est dans son camp !

Publicité

Shareef O’Neal ne s’attendait sans doute pas à autant de convoitises en se présentant à la Draft. Il va être reçu par plusieurs grosses franchises ambitieuses, à lui de répondre présent et de tout détruire lors de ses entrainements individuels.

Draft Los Angeles Lakers NBA 24/24 NCAA Shareef O'Neal

En direct : toute l'actu NBA