NBA – L’annonce de Steve Kerr sur Stephen Curry qui va terrifier la concurrence !

NBA La proposition pro-Curry de Steve Kerr
NBA (DR) / Rawel Visual

Avec son quatrième titre de champion, Stephen Curry aurait tout à fait le droit de lever le pied. Or, Steve Kerr n’y croit pas une seconde et l’entraîneur de Golden State a tenu à avertir le reste de la ligue : Baby Face sera sans pitié la saison prochaine.

Publicité

Quand on regarde Stephen Curry, on en oublie presque qu’il a bien entamé la deuxième moitié de sa carrière. En effet, le meneur des Warriors est déjà âgé de 33 ans, mais ça ne l’empêche pas d’enchaîner les dingueries. Il a ainsi fini meilleur scoreur NBA l’an passé, avant de signer le doublé champion-MVP des Finales il y a quelques jours face aux Celtics. À présent, reste à savoir s’il pourra continuer ainsi passé les 34 ans, et même plus loin après ça.

À cet âge là, il n’est pas rare que le niveau de jeu et les stats déclinent et même si le Chef ne se repose pas sur ses qualités athlétiques, il pourrait connaître une légère baisse de régime. Son coach Steve Kerr a d’ailleurs admis qu’il s’y attendait, du moins en ce qui concerne la saison régulière. En revanche, les playoffs sont une autre histoire ! En reposant au maximum le n°30, l’entraîneur estime qu’il devrait pouvoir réaliser un nouveau carnage en 2022-23 :

Publicité

Curry toujours aussi dominant en playoffs l’an prochain ?



Je pense qu’il a atteint son apogée pendant les playoffs. Je pense qu’il sera plus difficile pour lui, l’année prochaine à 35 ans et l’année suivante, de faire une saison de 82 matchs comme il l’a fait il y a sept ans. Mais pendant les playoffs, lorsque vous avez du temps libre entre les matchs et que vous êtes vraiment concentré, je ne l’ai jamais vu aussi performant des deux côtés du terrain.

Publicité

Sa défense était spectaculaire. Il est devenu tellement plus fort. Steph n’a jamais été meilleur défensivement, et comme je l’ai dit, dans les playoffs lorsque vous avez le temps de vous reposer à 34, 35, 36 ans, il n’y a aucune raison pour qu’il ne peut pas continuer à avoir des playoffs comme ça. Nous savons qu’il va travailler pour ça. C’est amusant de faire partie de tout ça.

En clair, le tacticien s’attend à ce que son franchise player soit au même niveau l’an prochain, lorsque les Dubs auront à nouveau atteint la post-season. En évitant les blessures, c’est tout à fait possible pour Baby Face et c’est justement ce qui peut terrifier la concurrence. D’autant qu’avec trois minutes de moins par match sur les playoffs 2021-22 que sa moyenne en carrière, il a eu l’occasion de reprendre son souffle plus souvent. Nul doute que son coaching staff va tout mettre en oeuvre pour réitérer ce phénomène.

Publicité

Steve Kerr l’annonce d’ores et déjà, Stephen Curry sera toujours aussi dominant en 2022-23 et tout particulièrement lorsqu’il disputera les playoffs. Si avec ça, les Warriors ne sont pas favoris à leur propre succession…

En direct : toute l'actu NBA