NBA – La grosse manigance de Chet Holmgren en marge de la Draft !

NBA Chet Holmgren drafté par le Thunder
NBA (Youtube)

C’est officiel, Chet Holmgren est désormais un joueur d’OKC. Ça tombe bien, c’est exactement ce qu’aurait souhaité le très prometteur pivot, au point d’établir un stratagème pour ne pas être drafté par une autre équipe ! Un sacré filou, dis donc.

Publicité

Après un an passé en NCAA, où il a montré de belles choses sous les couleurs de l’université de Gonzaga, Chet Holmgren est enfin arrivé en NBA. C’est via le deuxième choix de draft que le rival de Victor Wembanyama en U17 a intégré la grande ligue, atterrissant ainsi du côté d’Oklahoma City. Le Magic a fait l’impasse sur lui, lui préférant Paolo Banchero pour le first pick. Reste à savoir si le choix aura été avisé, ou si le jeune intérieur va faire un carton loin de Disneyworld.

Collectivement, il n’a pas grand chose à attendre de ses premières années dans l’escouade du coach Mark Daigneault, cette dernière squattant les bas-fonds de l’Ouest depuis plusieurs années. Cependant, comme l’a révélé le magazine Sports Illustrated, il semblerait que la perspective de jouer au Thunder l’ait beaucoup séduit. Le journaliste Johnny Woo explique ainsi que le big man aurait volontairement sabordé sa séance d’entraînement pré-draft avec le Magic, afin qu’il ne le choisisse pas avec le premier choix de draft :

Publicité

Holmgren aurait saboté son work-out pour le first pick

En parlant d’équipes qui opèrent dans le secret, le mariage prévu mais jamais totalement confirmé entre le Thunder et Chet Holmgren a porté ses fruits au deuxième pick, puisque Oklahoma City a choisi Holmgren plutôt que Jabari Smith. Bien que les autres équipes n’aient jamais su clairement ce que le Thunder allait faire, les cadres rivaux se doutaient bien que le camp de Holmgren préférait qu’il atterrisse à Oklahoma City plutôt qu’à Orlando.



Alors que des rumeurs circulaient dans la ligue depuis quelques semaines sur ce qui se passait, la plupart infondées et trop spéculatives, d’après ce que j’ai compris, au moins une manœuvre concrète a été prise pour éloigner Holmgren du Magic : selon plusieurs sources connaissant la situation, Holmgren s’est désisté tôt le dernier jour de sa visite à Orlando, effectuant une brève séance d’entraînement au tir sur le terrain qu’il a écourtée.

Publicité

Bien que je ne sache pas si cela a eu un impact sur la décision du Magic au numéro 1, objectivement, il est très difficile d’utiliser un choix de draft à fort enjeu sur un joueur qui ne veut pas vraiment faire partie de votre équipe.

Il n’est pas rare que certaines pépites fassent des pieds et des mains pour ne pas atterrir dans une franchise en particulier, n’étant pas emballés par le projet sur place. Luka Doncic avait ainsi eu recours à une tactique similaire en 2018, ne souhaitant pas être sélectionné par les Kings.

Quatre ans plus tard, le pivot a emprunté la même voie que lui, et on peut comprendre son raisonnement. Le Magic n’est pas connu pour être particulièrement doué pour développer ses jeunes, tout le contraire d’OKC qui est une référence en la matière. S’il avait fini en Floride, il aurait dû en plus se battre pour le poste de titulaire avec Mo Bamba, ancien Top 5 de draft. Pas besoin de ça dans sa nouvelle écurie, où il aura carte blanche dans la raquette. Des conditions parfaites, donc.

Publicité

Chet Holmgren était visiblement persuadé que le Thunder était la destination idéale pour lui, au moins de saboter son work-out avec Orlando avant la draft. Espérons que l’avenir lui donnera raison, afin qu’il devienne la meilleure version de lui-même sur les parquets.

Déclarations NBA 24/24 Oklahoma City Thunder

En direct : toute l'actu NBA