NBA/JO – Evan Fournier et l’EDF flingués par le président de la fédé de hand !

Evan Fournier déçu après la défaite de la France NBA
FIBA (DR)

Evan Fournier et les Bleus ont beaucoup milité pour que le basket-ball se tienne dans des conditions idéales, lors des Jeux Olympiques de Paris. Or, les multiples déclarations et coups de gueule de ces derniers n’ont pas plus à tous… Le président de la fédération française de handball est notamment monté au créneau, afin de leur asséner un gros tacle.

Publicité

En fin de compte, les basketteurs auront eu gain de cause, du moins en partie. En effet, les installations dans lesquelles ils vont jouer lors des JO de Paris en 2024 seront bien plus grandes que ce qui était prévu. Le comité d’organisation olympique a en effet décidé que les phases de poules aller se dérouler du côté de Lille, tandis que les phases finales allaient elles avoir lieu à Bercy. C’est exactement là que les Bleus voulaient pouvoir briller, afin de défendre leur statut de vice-champions olympiques.

À la place, ce sont donc les joueurs de handball qui vont disputer leur tournoi à Porte de Versailles, comme cela a été annoncé. Peut-on s’attendre à une nouvelle polémique, cette fois-ci à leur sujet ? D’après Philippe Bana, président de la fédération française, cette idée est à ranger immédiatement au placard. Dans une interview menée avec RMC Sport, il a ainsi expliqué pouvoir parfaitement s’accommoder de ces nouveaux arrangements :

Publicité

Aux Jeux olympiques de Londres, on a joué à la Copper Box, il y avait 5 000 places, c’était formidable. Au handball, on est des gens simples, calmes. On nous donne une salle et un ballon, on se débrouille, a taclé le dirigeant. La Porte de Versailles, ça va être merveilleux. Il y aura nos copains du volley, d’autres activités. Il y aura une ambiance olympique très forte. C’est un beau premier étage de fusée avant de partir à Lille, franchement on est contents.



En clair, les joueurs de hand ont l’habitude ce genre d’infrastructures et ne seront donc pas trop dépaysés, au contraire des athlètes de la balle orange. D’ailleurs, Bana avait également son mot à dire sur Evan Fournier et ses coéquipiers, après que la skieuse Marie Martinod ait déjà incendié le joueur des Knicks il y a quelque temps. D’après lui, organiser les Jeux reste une tâche titanesque en raison des très nombreuses disciplines et ce n’est pas quelque chose à laisser de côté :

Philippe Bana : « Il faut savoir enlever l’égo et partager »

Publicité

Personne ne peut les plaindre. La justice, c’est quelque chose de compliqué, quand on a 35 sports à manager et qu’on ne veut pas construire des installations et qu’il y a du budget…. Pour le basket, je pense que c’est formidable. Ils ont fait un Euro 2015 à Lille extraordinaire. Ils vont jouer devant 30 000 personnes, c’est un grand sport, une grande équipe. On aura Paris et Lille où il y aura un demi-million de personnes pour venir nous voir, avec nos deux équipes de France, à partir des quarts de finale. Tout le monde est content.

Histoire de bien faire passer son message, le big boss du petit ballon rond a terminé en glissant un tacle non dissimulé aux Bleus, les exhortant à changer de mentalité au plus vite :

Les Jeux, ça reste collectif. Il faut s’habituer à enlever l’ego de sa propre discipline. Il faut travailler avec les autres et penser qu’on est un membre de l’équipe olympique, il faut partager. Les Jeux, c’est un truc de partageur.

Publicité

Philippe Bana n’a que très peu apprécié le comportement d’Evan Fournier et de l’EDF de basketball en vue des JO de Paris, sous-entendant que ces derniers faisaient un énorme caprice. Connaissant l’arrière des Knicks, on ne doute pas du fait qu’il répondra rapidement aux propos du grand patron du handball tricolore.

Déclarations Evan Fournier Les Bleus Les Français (NBA) NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA