NBA – « Draymond Green a peur de moi, il sait que je lui mettrais la misère »

NBA Draymond Green en pleine polémique
NBA (DR)

Aboyeur en chef des Warriors, Draymond Green est connu pour ne craindre rien ni personne. Or, un célèbre analyste a récemment réfuté cette hypothèse, affirmant que le DPOY 2017 refusait le débat avec lui. Pourquoi ? Parce qu’il se ferait alors ridiculiser…

Publicité

C’est bien connu de tous, Draymond Green n’est pas du genre à garder sa langue dans sa poche. L’intérieur des Warriors adore rentrer dans la tête de ses adversaires, mais il sait également y faire en dehors des parquets. Il l’a encore démontré il y a peu, intervenant dans le débat opposant LeBron James à Skip Bayless, son principal détracteur. Le Dub est un fervent admirateur du Chosen One et n’approuve pas la manière dont il est traité par le journaliste.

Par conséquent, il a donc sorti le bazooka sur son podcast pour afficher l’analyste de Fox Sports, lâchant une décla ultra-brûlante au passage. Une sortie que n’a pas du tout apprécié l’intéressé, qui a décidé de réagir via son média favori : Twitter. Bayless en a profité pour opter pour l’humiliation, affirmant carrément que le Dancing Bear aurait peur de se confronter directement à lui. Il l’accuse même d’éviter consciemment ses invitations :

Publicité

Skip Bayless humilie publiquement Draymond Green



Non, Draymond, la vraie raison pour laquelle tu ne veux pas de moi dans ton podcast « Nouveaux Médias » est que tu as peur que je te fasse passer pour un idiot, je te mettrais la misère. Tu pourrais éditer mes paroles mais tu sais que j’enregistre tout de mon côté. Bien sûr, j’adorerais t’avoir sur mon podcast, mais il n’y a aucune chance que tu prennes ce risque. Alors, continue à trouver des excuses !

Publicité

Green avait critiqué les médias actuels pour leur façon de commenter l’actualité de la balle orange, affirmant que la nouvelle vague représentée notamment par d’anciens joueurs allait apporter un vent de fraîcheur bienvenu. Une remarque qui reste visiblement en travers de la gorge du journaliste vétéran, qui n’hésite pas à proclamer qu’il saurait mettre le quadruple champion en difficulté sur le plan verbal. Il serait bien le premier…

Pour autant, annoncer qu’il tournerait le DPOY 2017 en ridicule est assez osé de la part de Bayless. En effet, ce dernier n’est pas exactement ce que l’on peut appeler une fine lame sur le plan tactique, pas de quoi se vanter pour un analyste. Il y a quelques années, il s’était d’ailleurs fait humilier à ce sujet par Mark Cuban, proprio des Mavs et qui était intervenu sur le plateau d’ESPN lors des Finales 2012. Dray étant connu pour avoir un gros QI basket, on peut se dire que l’issue serait similaire entre eux.

Publicité

Skip Bayless annonce la couleur, il est persuadé qu’il pourrait faire passer un sale quart d’heure à Draymond Green. Ce dernier n’en a certainement pas envie, pas parce qu’il aurait peur, mais parce qu’il a tout simplement mieux à faire.

Déclarations Draymond Green Golden State Warriors NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA