High School – Qu’est devenu Robert Bobroczky, le joueur le plus grand du monde ?

Robert Bobrockzky

Robert Bobrockzy, joueur de high school le plus grand du monde à l’époque, avait fait un buzz considérable en fin d’année 2019. Mais au fait, qu’est-il devenu depuis tout ce temps ? Joue-t-il encore au moins au basket ? A-t-il fini par passer professionnel ? On fait le point.

Publicité

Ce n’est pas vraiment son nom qui avait fait le tour du web, mais plutôt les images. Il y a plus de 3 ans maintenant, le Roumain Robert Bobroczky débarquait au SPIRE Institute pour y être, notamment, le coéquipier de LaMelo Ball.

Rapidement, le géant interpellait par son incommensurable taille, mais aussi sa maigreur et ses difficultés à courir à cause d’une scoliose. Né en 2000, Robert mesurait 1m87 à l’âge de 8 ans (vous avez bien lu), avant d’atteindre entre 2m31 et 2m35, selon les sources, à l’aube de ses 20 ans.

Publicité

Et forcément, ça se voit aux côtés de personnes ordinaires :

(crédit : DR)


Si Bobroczky a forcément attiré les regards du côté du SPIRE Institute, l’intérêt était plutôt lié à sa taille gigantesque qu’à son jeu. En effet, le grand gaillard ne jouait pratiquement jamais, même s’il faisait officiellement partie du roster. Il n’est malheureusement pas difficile de comprendre pourquoi : là où d’autres géants comme Tacko Fall ou Gheorghe Muresan (en son temps) avaient malgré leur immense taille une masse musculaire et une mobilité qui leur permettaient d’impacter le terrain, Robert est bien trop maigre et limité dans ses déplacements. SPIRE lui avait pourtant concocté un régime spécial pour prendre de la masse… en vain.

Publicité

Passé l’âge de l’adolescence, où son énorme avantage de taille était suffisant pour lui permettre une relative domination, son influence sur un terrain est devenue bien trop insuffisante pour l’imaginer poursuivre à très haut niveau. S’il a un temps rejoint une équipe NAIA, la petite soeur de la NCAA, sa carrière n’a malheureusement rien donné. Toutefois, cela ne devrait pas l’empêcher d’entrer brillamment dans la vie active, sachant qu’il a toujours été très bon élève et parle déjà pas moins de 5 langues : Roumain, Italien, Anglais, Hongrois et Serbe. Un sacré argument sur le CV.

Bien au delà du basket, tout ce que l’on peut souhaiter à Robert Bobroczky est de vivre le plus longtemps possible. Il faut effectivement savoir que les personnes touchées par le gigantisme sont souvent sujettes à une espérance de vie raccourcie et à de nombreux problèmes de santé. A titre d’exemple, Robert Wadlow, l’homme le plus grand de l’histoire (2.72 mètres) est décédé à seulement 22 ans, en 1940. Bien évidemment, la médecine était moins développée et performante à l’époque, si cela peut rassurer le jeune Bobroczky.

Publicité

Pour Robert Bobroczky, le rêve de basket a pris fin assez prématurément, sans grande surprise finalement. Souhaitons lui un maximum de réussite, de bonheur et de santé loin des parquets pour la suite de son parcours !

High School NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA