NBA – « Michael Jordan m’a parlé de ma mère, j’ai mis 8 points au lieu de mes 24 de moyenne »

La légende NBA des Chicago Bulls, Michael Jordan, a vu l'un des actuels joueurs de la franchise l'imiter en réalisant un gros flu-game
ESPN (DR)

Comme si être le plus grand joueur de l’histoire ne suffisait pas, Michael Jordan était aussi doté d’un talent inné pour le trash-talking. Les insultes ? Pas franchement la tasse de thé de Sa Majesté, qui préférait distiller ses phrases à bon escient, tout en subtilité. Demandez plutôt au colosse Larry Johnson, qui n’en est toujours pas revenu 30 ans plus tard…

Publicité

Bien avant Zion Williamson, alors que la star des Pelicans n’était même pas encore année, il y avait Larry Johnson. Montagne de muscles capable d’imposer sa puissance et son explosivité des deux côtés du terrain, « LJ » demeure une figure emblématique des premières années des Hornets dans la ligue. D’ailleurs, son duo avec Alonzo Mourning dans la peinture a donné du fil à retordre à de nombreux adversaires… mais pas aux Bulls.

A cette époque là, Chicago était en effet porté par un certain Michael Jordan au sommet de son art. Au gré des bagues accrochées à sa main, MJ s’est taillé une réputation de véritable tueur dans la ligue, tant et si bien que bon nombre d’adversaires avaient peur de l’affronter. Et ceux qui n’avaient pas peur ? His Airness s’en chargeait à sa manière.

Publicité

La phrase de Michael Jordan qui a secoué Larry Johnson

Larry Johnson l’a appris à ses dépens lors de son arrivée dans la ligue au tout début des années 1990. Avant l’entre-deux initial, le rookie a eu la surprise de voir Jordan se diriger vers lui. Au micro du podcast Knuckleheads, « LJ » a raconté la séquence lunaire qui s’en est suivie :



« Il faisait des trucs vraiment barrés ! La première fois que je l’ai rencontré, c’était sur le terrain. Il a marché en ma direction d’un pas assuré et il m’a dit : « Comment va Dorothy ? »

Dorothy, c’est ma mère… J’ai bégayé, je lui ai dit qu’elle allait bien. J’étais secoué, j’ai joué n’importe comment tout le match. Il m’a eu. Qui vient te voir alors que tu ne l’as jamais vu et te demande comment va ta mère ?! Je crois que j’ai mis 8 points, alors que je tournais à 24 à l’époque.

Publicité

Si l’on se réfère à la date d’arrivée de Larry Johnson dans la ligue, il y a fort à parier que le match en question soit de surcroît celui ci-dessous, lors duquel MJ a planté la bagatelle de… 52 points. Imbattable.

Publicité

Trop fort sur le terrain, trop fort pour rentrer dans la tête des adversaires : Michael Jordan était trop doué dans tous les domaines pour être battus. Un profil de GOAT, tout simplement…

Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA