NBA – Michael Ri, le géant nord-coréen de 2m35 que toute la ligue s’arrachait !

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James, choquée par l'ancien colosse nord-coréen Ri Hyung Mun, alias Michael Ri, qui a failli évoluer dans la ligue nord-américaine
NBA (DR) / FOX8 (DR)

Les freaks sont aujourd’hui légion en NBA, mais se révélaient beaucoup moins nombreux dans la ligue durant les années ’90. Un joueur de près de 2m35 a pourtant bien failli y évoluer à cette époque, avant que sa nationalité nord-coréenne ne vienne entraver son chemin.

Publicité

À une période où les pivots dominaient globalement le circuit, les franchises NBA se livraient à une véritable course à l’armement dans la peinture. Les années 1990 ont dès lors fait la part belle aux big men gigantesques, avec des Manute Bol et des Gheorghe Mureșan bien installés dans les raquettes de la ligue. Du haut de leur double mètre 31, les deux colosses auraient même pu affronter un adversaire encore plus grand qu’eux.

Rêve et géopolitique : le triste destin du géant Michael Ri

Alors que la NBA commençait progressivement à s’ouvrir au marché asiatique, un international nord-coréen était proche de devenir le premier représentant de son continent. Ri Hyung Mun, 2m34, pensait en effet pouvoir rejoindre la ligue la plus relevée de la planète, et y affronter entre autres Dennis Rodman, qu’il a par la suite rencontré dans son pays natal.

Publicité



Repéré par un agent américain en 1998, Ri Hyung Mun a immédiatement rejoint le Canada, où il a troqué son nom pour Michael Ri, en hommage à son joueur favori, Michael Jordan. Très vite convoité en Amérique du Nord, il se pensait sur le point de réaliser son rêve, et d’être recruté en NBA. Ce, avant que la législation des États-Unis ne l’en empêche sur fond de conflit géopolitique.

Publicité

En effet, alors que la ligue avait donné son aval pour qu’il évolue sur ses parquets, Michael Ri a vu le ministère des Affaires étrangères américain le priver de cette chance. Ce dernier a en effet considéré que son arrivée violerait le « Trading with the Enemy Act », qui empêche les entreprises de faire affaires avec la Corée du Nord. Le titan a donc dû abandonner ses projets et rentrer au pays, malgré un gabarit qui le prédestinait à un bel avenir à l’étranger !

Publicité

Avec son physique hors du commun, Michael Ri semblait destiné à rejoindre la NBA, jusqu’à ce que le contexte tendu entre les États-Unis et la Corée du Nord ne viennent interférer dans ce dossier. De quoi en faire l’un des what-ifs les plus singuliers de l’histoire !

NBA 24/24 NBA Flashback

En direct : toute l'actu NBA