Jeff Hardy encore arrêté, les terribles images du catcheur en perdition ! (vidéo)

Jeff Hardy arrêté par la police
WKMG News

Les années passent, et Jeff Hardy n’arrive décidément pas à se défaire de ses nombreux démons. Encore arrêté récemment en Floride, le légendaire catcheur est apparu totalement incohérent et alcoolisé. Une scène bien triste, filmée par les forces de police qui l’ont appréhendé…

Publicité

Il aura 45 ans en août, mais Jeff Hardy n’arrive toujours pas à rester durablement sur le chemin de la sobriété. Après d’innombrables arrestations au fil des années à cause de problèmes de drogue et autres substances, Brother Nero a replongé dans les démons de l’alcool. Le 13 juin dernier, dans le comté de Volusia en Floride, l’ancien champion du monde de la WWE, désormais catcheur à la AEW, a été repéré en pleine conduite erratique sur une autoroute.

Rapidement, les forces de l’ordre ont intimé à Hardy de s’arrêter sur le bas-côté, et ont braqué leur arme sur lui avant de l’extirper du véhicule. Jeff est alors apparu totalement saoul, titubant, les yeux hagards et empestant l’alcool. Placé sur le capot du véhicule de police, Hardy s’est ensuite assis au sol, et a été acheminé sur un parking pour des tests de sobriété.

Publicité

La vidéo choc de l’arrestation de Jeff Hardy

Incapable de tenir droit sur une ligne du fait de son taux d’alcool plus de trois fois supérieur à la limite autorisée (près de 3 grammes d’alcool dans le sang !), le frère de Matt a été menotté et emmené en cellule de dégrisement. Toute la vidéo est à retrouver ci-dessous, et débute avec la conduite très dangereux et alcoolisée du véhicule blanc de Hardy :



Publicité

Relâché en échange d’une caution de 3.500 dollars, Hardy comparaitra devant le tribunal le 2 août. Les chefs d’accusation ? Ils sont lourds. Conduite en état d’ébriété, troisième offense en moins de 10 ans, conduite sans permis de conduire, et violation de restrictions du permis de conduire. Tony Khan, patron de la AEW, a de son côté indiqué que le roi du « ladder match » était suspendu sans salaire jusqu’à qu’il intègre une cure de désintoxication et prouve sa sobriété.

Ca tombe bien, le 21 juin, soit 8 jours après l’incident, Hardy est entré en cure. Une de plus, qui, on l’espère sans vraiment plus trop y croire, sera enfin la bonne pour l’un des catcheurs les plus populaires de l’histoire. Il n’est toutefois pas improbable qu’il faille faire un tour par la case prison avant de reprendre une vie normale…

Publicité

Dangereux pour lui-même et pour les autres, Jeff Hardy a encore perdu pied dans la torpeur de ses démons. Le temps commence à presser pour en sortir… avant qu’il ne soit définitivement trop tard.

Multisports

En direct : toute l'actu NBA