NBA – « On ne peut pas dire ça de LeBron James, c’est faux »

LeBron James épinglé en grand délit de forçage ?
NBA (DR)

LeBron James est un joueur phénoménal, et ce n’est donc pas étonnant que l’on soit si élogieux à son sujet. Cependant, l’un de ses détracteurs notoires a récemment voulu mettre fin à une grosse rumeur sur le King. Il a pour ça eu recours à une comparaison avec un autre monstre du sport US.

Publicité

30 points, 8 rebonds et 6 passes de moyenne. Pour n’importe quel joueur, ces chiffres seraient déjà impressionnants sur l’ensemble d’une saison régulière, y compris dans leur prime. Mais LeBron James a lui décidé de montrer une nouvelle fois qu’il n’était pas comme les autres, puisqu’il y est parvenu… à 37 ans, lors de sa 19e saison sur les parquets de la grande ligue. Si ses Lakers ont commis un naufrage collectif, le Chosen One a quant à lui été une nouvelle fois incroyable.

Étant donné son âge avancé, certains observateurs n’hésitent pas à déclarer qu’il repousse les effets du temps, et qu’il pourrait continuer à faire cela pendant encore des années. Tous ne se montrent toutefois pas aussi impressionnés que cela par ses exploits, à commencer par le journaliste Skip Bayless. Hater le plus célèbre de l’ailier, ce dernier s’est attaqué à sa longévité récemment, cherchant à la minimiser en la mettant en parallèle avec une légende du football américain, dans un cas similaire :

Publicité

Skip Bayless flingue la longévité de LeBron James



LeBron James est-il en train de vaincre le temps comme peut le faire Tom Brady ? La réponse à cette question est un grand non d’après moi. Je vous accorde que LeBron James a connu la meilleure 19e année de carrière de tous les joueurs dans l’histoire de la NBA, mais c’est en grande partie parce que peu d’entre eux ont ont su jouer aussi longtemps que LeBron.

Publicité

En fin de compte, LeBron bat le temps à un certain niveau, tandis que Tom Brady, qui va bientôt avoir 45 ans, bat le temps à un niveau bien plus élevé.

Précisons au passage que l’analyste de Fox Sports vénère Tom Terrific tout autant qu’il ne supporte pas de voir LBJ être mentionné dans le débat du GOAT, et qu’il n’est donc absolument pas objectif. D’un autre côté, il faut dire que le quarterback de Tampa Bay a sorti du lourd la saison dernière, terminant lanceur le plus prolifique de la NFL avec plus de 5 000 yards à la passe. Et il a déjà 44 ans…

Pour en revenir au King, bien que les seuls propos de Bayless ne remettront pas en cause l’excellence du quadruple champion alors qu’il est proche de la retraite, il va cependant falloir surveiller le déroulement de sa 20e saison. En effet, cela fait maintenant deux ans qu’il est régulièrement perturbé par les blessures, au point de manquer pas mal de rencontres. Là-dessus, le journaliste n’a pas tout à fait tort : le temps semble bel et bien avoir une certaine emprise sur lui, à présent.

Publicité

Skip Bayless ne pouvait pas s’empêcher de critiquer LeBron James sur sa longévité, surtout en le comparant à Tom Brady. Vu les différences entre les deux sports, celle-ci est cependant aussi peu justifiée que pertinente. Espérons néanmoins que le Laker puisse continuer sur sa lancée en 2022-23.

Déclarations LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA