NBA – La grosse théorie autour de LeBron James et son fils Bryce !

NBA La poussée de croissance folle de Bryce James
@mrs_savannahrj / NBA (DR)

Bryce James commence à affoler la toile autant que son frère aîné Bronny, et beaucoup le voient devenir professionnel comme son père LeBron. Une théorie assez dingue circule d’ailleurs à leur sujet… Le projet serait immense, notamment en ce qui concerne le King.

Publicité

On le sait depuis un moment, LeBron James veut impérativement être encore en activité quand son fils Bronny deviendra joueur en NBA. Cela veut dire qu’il doit jouer au moins deux ans de plus, le garçon âge de 17 ans n’étant éligible à la draft qu’en 2024. Après ça, le quadruple champion est prêt à aller pratiquement n’importe où pour peu que cela lui permette d’évoluer aux côtés de sa progéniture. Mais d’après Skip Bayless, l’ailier pourrait même tenter de viser encore plus haut.

En effet, mis à part Bronny, il y a aussi Bryce Maximus, le deuxième fiston du n°6 qui commence à faire beaucoup de bruit. Choquant régulièrement par son physique à 15 ans, il se destine à un avenir sur les parquets d’après beaucoup de monde. Or, le journaliste de Fox Sports pense que son paternel pourrait alors essayer de repousser un peu plus sa retraite, afin de jouer avec ou contre lui ! L’analyste pense que c’est possible, rappelant que LBJ est très à cheval sur la condition physique et qu’il aurait clairement la détermination pour y parvenir :

Publicité

LeBron prêt à jouer avec Bronny… et Bryce en NBA ?

Vous ne pouvez pas me dire que LeBron ne s’inspire pas de Tom Brady (quarterback de 45 ans en NFL, ndlr) à distance, en regardant simplement ce qu’il fait. LeBron a l’engagement de Brady pour la forme physique, on ne peut pas lui retirer ça. Il ne s’épuise pas en réunions, en études de vidéos de match. Il aime ça, et il se nourrit de cette passion. Il va briser le moule pour savoir combien de temps vous pouvez tenir pendant une carrière d’athlète.



Et tant que son cœur y est, est-il plausible – dans le genre, « possible » avec de grands guillemets – qu’il puisse arriver à un point où, s’ils suppriment les one-and-dones, il pourrait jouer avec Bronny et Bryce ? Ça ne m’étonnerait pas venant de lui.

Si l’idée de le voir évoluer aux côtés de son fils aîné était déjà assez dingue, que dire de celle où il serait encore actif quand son cadet deviendra pro ? Difficile de s’imaginer un tel délire.

Publicité

Pour rappel, la règle du « one-and-done » a été introduite par la NBA et son ancien boss, David Stern, afin d’empêcher que les jeunes joueurs puisse passer directement de la case lycée à la NBA. Si certains ont connu un succès légendaire après avoir fait ce choix, tels que Kobe Bryant ou encore Kevin Garnett, ils sont des exceptions et en faisant ça, les athlètes prennent le risque de se priver d’un parcours académique. Il faut donc passer au moins un an en NCAA avant d’être éligible à la draft.

Ce n’est donc pas un hasard si depuis 2010, l’intégralité des joueurs sélectionnés avec le first pick n’ont passé qu’une seule saison à l’université avant de faire le saut vers la grande ligue. Si Bryce devait se plier à cette règle, alors il ne pourra faire ses débuts professionnels qu’en 2026, soit deux ans après son frangin Bronny. Le Chosen One a beau être un monstre physique, difficile de le voir jouer jusqu’à 41 ans, en tout cas pas au niveau qu’il démontre actuellement. En revanche, si la règle était levée, alors ce serait bien plus envisageable.

Publicité

LeBron James pourrait-il tenter d’être encore actif lorsque Bryce James sera drafté en NBA ? Ce serait tout simplement du délire en matière de longévité. Pour cela cependant, il faudrait déjà que le jeune homme se destine à une carrière sur les parquets, ce qui n’est pas encore garanti.

Déclarations LeBron James NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA