NBA – La liste de 56 joueurs que Kobe Bryant voulait « tuer »

La légende NBA des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant, aurait aimé prendre sa retraite dans une autre équipe
Keith Allison (CC)

Véritable machine de destruction ballon en main, Kobe Bryant laissait toujours de côté les sentiments lorsqu’il débarquait sur un parquet NBA. Une caractéristique qu’il affichait déjà très jeune, alors qu’il possédait une liste noire de 56 joueurs à terrasser !

Publicité

Depuis sa disparition, le 26 janvier 2020, les témoignages le concernant se veulent quasiment tous dithyrambiques. Kobe Bryant se retrouve en effet souvent décrit comme un modèle pour les joueurs de basket, et comme un excellent mentor auprès de la nouvelle génération. Pourtant, son attitude sur le terrain était loin de coïncider avec celle qu’affiche bon nombre de stars actuelles de la NBA.

S’il possédait de bonnes relations avec certains de ses pairs, le mythique arrière des Lakers tâchait toujours de les oublier le temps d’un match, et d’écraser quiconque se dressait face à lui. Une mentalité qui lui a valu son succès dans la ligue, mais aussi sa réputation de psychopathe de la balle orange. Il faut d’ailleurs croire qu’il était prédestiné à obtenir cette étiquette dès son adolescence.

Publicité

Les 56 noms que Kobe voulait rayer de sa « liste noire »

Éduqué à la dure par son père, Joe « Jellybean » Bryant, Kobe n’a pas tardé à développer une immense rage de vaincre dans sa jeunesse. Selon son propre aveu, celle-ci s’exprimait déjà avant même qu’il ne débarque sur le circuit high school. Dans une interview accordée en 2019 à Patrick Bet-David, le Black Mamba révélait ainsi avoir longtemps cherché… à détruire les prospects classés devant lui par les scouts :



À 13 ans, j’avais une liste noire. Vous savez, à l’époque, il y avait déjà des classements, et moi, j’avais regardé celui de Street & Smith. Je n’étais nulle part, parce que je mesurais, genre, 1m93, tout décharné, et je pesais peut-être 70 kilos tout mouillé. Tout ça faisait que j’étais 57ème sur cette liste.

Un classement qui parait aujourd’hui improbable, mais qui a en partie permis à Kobe d’exploser.

Publicité

En effet, au lieu de se laisser abattre par sa position dans ce ranking, Bean s’en est servi de source de motivation, et comme un bon moyen de savoir comment grimper dans la hiérarchie :

Je regardais les joueurs qui se trouvaient à la 56ème place, à la 55ème, tout ça jusqu’à la 1ère place. Je regardais leurs noms et dans quelles équipes ils jouaient. Et une fois que je me retrouvais sur le circuit AAU, je les pourchassais, vous voyez ? C’est devenu ma mission au lycée. Je devais cocher chacun de ces 56 noms. Je devais les pourchasser, les tuer. C’était comme ça.

Il faut croire que sa mission s’est plutôt bien déroulée, puisque ses exploits en tant que lycéen lui ont permis d’être sélectionné en 13ème position de la Draft 1996. Ses prédécesseurs dans cette fameuse liste ne peuvent pas en dire autant !

Publicité

Compétiteur invétéré, Kobe Bryant a vu ce gène s’exprimer à partir de ses 13 ans, après être apparu un peu trop loin à son goût dans un ranking. Un récit parmi tant d’autres qui illustre parfaitement la fameuse Mamba Mentality !

Kobe Bryant NBA 24/24

Toute l'actu NBA