NBA – « Michael Jordan m’a mis 40 points et m’a traité de grosse sal*pe »

La légende NBA Michael Jordan a fait taire les critiques avec un match sensationnel aux Washington Wizards
NBA (DR)

Michael Jordan était un véritable tueur sur le terrain, qui n’avait pas vraiment de peine pour ses pauvres adversaires. Par exemple, lors de son passage aux Wizards, il a fait vivre un véritable cauchemar à son défenseur, avant de l’insulter de tous les noms. Sauvage.

Publicité

Michael Jordan est aujourd’hui encore vu comme l’un des plus grands compétiteurs de l’histoire du basket. Sans même parler de son niveau exceptionnel, qui lui permettait de dominer allègrement ses adversaires, il possédait une mentalité totalement dingue et sa haine de la défaite prenait le pas sur tout le reste. À Chicago, il valait mieux voir les choses comme lui…

Et lorsqu’il était sur le terrain, MJ était prêt à tout pour prendre le dessus sur ses adversaires, y compris se servir de sa bouche pour les déstabiliser. Il n’est pas forcément placé dans la catégorie d’un Gary Payton ou d’un Larry Bird par les observateurs, mais il n’en était pas moins un grand trash-talkeur. Ses 10 plus grandes attaques verbales sont d’une insolence assez rare.

Publicité

Al Harrington, la « sal*pe » de Michael Jordan

Et même sur la fin de sa carrière aux Wizards, alors qu’il n’était plus forcément le meilleur joueur au monde et que son équipe n’était pas forcément la meilleure, le légendaire n°23 prenait un malin plaisir à manquer de respects à ses jeunes collègues. De passage dans un podcast spécialisé sur la weed, Al Harrington est revenu sur le match où Michael Jordan l’a insulté de sal*pe d’un bout à l’autre :



Michael Jordan ne s’est jamais battu en NBA si ? Mais il parlait tellement qu’il devait avoir les moyens de se défendre en cas de dérapage. Il traitait tout le monde de sal*pe sur le terrain. « Viens ici sal*pe », « Ferme ta gueule sal*pe », « Je dois te dire un truc sal*pe ». Et tout le monde y allait en mode : « je t’écoute Mike, qu’est-ce que tu as à me dire ». Il parlait beaucoup trop, mais c’est Michael Jordan. Même à 41 ans il était trop fort…

Publicité

Je me souviens du match où il m’a traité de sal*pe, et j’ai essayé de lui répondre. Je lui ai clairement dit que je n’en étais pas une. Je n’ai même pas été agressif, je ne voulais pas me battre avec lui ou quoi. Il m’a regardé dans les yeux et a répondu : « Mon gars, tu es une sal*pe ». Sur ce match je me souviens qu’il a mis plus de 40 points et moi 35. Il m’a envoyé ses chaussures après la rencontre.

Michael Jordan était sans pitié sur le terrain et il n’hésitait pas à mal parler à certains adversaires, avec des mots durs qui pourraient déclencher des échauffourées. Heureusement, il profitait de l’immense respect de ses rivaux à son égard, et personne n’osait réellement le confronter, du moins pas jusqu’à en venir aux mains. C’est aussi ça, l’avantage d’être l’un des meilleurs joueurs de tous les temps.

Publicité

Michael Jordan était un patron sur la fin de sa carrière, et il le savait parfaitement, raison pour laquelle il se permettait quelques dérapages assez irrespectueux. Et aussi fou que cela puisse paraitre, personne n’osait réellement lui répondre.

Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

Toute l'actu NBA