UFC – La déclaration polémique de Dana White qui va pousser Ngannou dehors !

Dana White insulte Francis Ngannou et son clan
@danawhite @francisngannou

Francis Ngannou et Dana White sont en conflit depuis de longs mois au sujet de la prolongation du champion poids lourds à l’UFC. Le Predator veut une augmentation salariale, mais si l’on en croit la dernière interview de son patron, il va devoir partir pour être rémunéré à sa juste valeur.

Publicité

Depuis bientôt 1 an désormais, Francis Ngannou et les dirigeants de l’UFC sont engagés dans une guerre ouverte au sujet d’une éventuelle prolongation de contrat pour le Predator. Le champion des poids lourds se verrait bien poursuivre son règne, mais à condition d’inclure quelques belles clauses dans son nouveau deal. La première, et la plus importante, est la possibilité de pouvoir affronter Tyson Fury dans un combat de boxe lucratif.

Car à bientôt 36 ans, et après une opération aussi lourde que les ligaments croisés, le Predator sait pertinemment qu’il approche de la fin, et il aimerait toucher le plus gros pactole possible pour vivre une retraite paisible et assurer un avenir radieux à sa famille. Il l’a d’ailleurs dit après sa victoire face à Ciryl Gane en janvier dernier : plus jamais il ne montera dans la cage pour « seulement » 600.000 dollars, somme estimée par les médias spécialisés.

Publicité

Dana White refuse d’augmenter ses combattants !

Le problème, c’est que Dana White et ses associés sont plutôt réticents à lui offrir l’augmentation espérée, et les choses ne devraient pas aller en s’arrangeant après la dernière interview du grand patron pour GQ Sports. White a avoué avec fermeté que tant qu’il serait en activité, les salaires ne bougeraient pas, puisqu’ils seraient déjà très justes. Tous les combattants ne seront pas d’accord avec cette analyse.



Les combattants voudront toujours se faire plus d’argent. Mais il n’y aura jamais d’augmentation dans les salaires tant que je serai à l’UFC. Croyez-moi, les combattants sont payés ce qu’ils méritent d’être payés. Ils mangent ce qu’ils tuent. Ils touchent en plus un pourcentage sur les ventes de pay-per-views et l’argent généré est redistribué auprès de tous les membres du roster, même les moins connus.

Publicité

À l’UFC, les combattants touchent un salaire de base, qui démarre à 12.000 dollars par combat, et ils peuvent doubler la somme en cas de victoire. Mais pour de nombreux observateurs, ce ne serait pas assez, puisqu’ils doivent payer leurs entraineurs, leurs déplacements, financer leurs camps d’entrainement, et payer des impôts plus ou moins élevés… Dana White aurait pourtant largement les moyens d’augmenter ses stars, la preuve avec l’UFC San Diego de ce samedi.

Tous les combattants de la soirée ont touché 1.73 million de dollars en cumulé, quand la vente de billets à elle seule a rapporté 1.8 million… Tous les revenus publicitaires sont donc allés directement dans la poche de l’organisation.

Publicité

Les salaires des combattants UFC sont plus que jamais au coeur du débat, et Dana White ne semble pas prêt à évoluer sur la question. Pour lui les vedettes sont bien payées, même si les plus gros noms d’autres organisations touchent plus.

Dana White Francis Ngannou Multisports UFC

Toute l'actu NBA