NBA – « C’est ce qui peut stopper Victor Wembanyama net »

Le prodige français de la LDLC Asvel, Victor Wembanyama, futur joueur NBA, a posé dans une photo virale avec une star française
Fraile / Parlons Basket

Alors qu’il s’apprête à débuter son ultime saison en France avant de s’envoler pour la NBA, Victor Wembanyama conserve une immense hype aux Etats-Unis. Toutefois, son statut de numéro 1 annoncé de la Draft 2023 n’empêche pas une crainte, immense, qui plane au dessus de lui.

Publicité

On pensait qu’il finirait son cursus français à l’ASVEL, où il avait signé à l’été 2021, mais c’est bel et bien Boulogne-Levallois que Victor Wembanyama a rejoint il y a quelques semaines. Un retour à la maison pour le Francilien, qui espère se préparer à son arrivée en NBA l’été prochain. Outre-Atlantique, le mutant est attendu comme le messie, et scouts comme dirigeants n’en finissent plus de saliver devant le profil totalement dingue du big man tricolore.

Wembanyama, la grosse crainte de la santé

Néanmoins, une carrière sportive n’est jamais un long fleuve tranquille, et une plane sur Wembz : sa santé. A seulement 18 ans, le natif du Chesnay a déjà connu 4 blessures significatives depuis fin 2020. C’est beaucoup, et c’est même trop, surtout pour un joueur dont le gabarit et les précédents en NBA incitent forcément à la prudence…

Publicité

Le site SB Nation, qui se penche depuis longtemps sur le Français, a écrit ces quelques lignes très à propos au sujet de Wembanyama :

Wembanyama est sur le radar des franchises NBA depuis très longtemps, et il n’est pas exagéré de dire que plusieurs équipes se préparent à son arrivée à la Draft depuis de longues années. Son mélange de puissance, de talent, de coordination et de qualités athlétiques est tout simplement historique. Rien n’est jamais certain lorsqu’on parle d’un prospect de 18 ans qui va débarquer en NBA, mais il n’y a aucun doute sur le fait que Wembanyama a les outils pour être un prospect vraiment jamais vu.



Il y a seulement un seul « si » qui peut le stopper net : sa santé. Wembanyama n’a pas réussi à enchainer de longues périodes jusqu’à présent, souffrant de diverses blessures durant les dernières années. Une situation forcément préoccupantes pour les équipes qui vont se situer en haut de la Draft l’année prochaine. Le Français a joué 33 des 76 matchs possibles cette saison avec l’ASVEL, et a raté la fin des playoffs à cause d’une blessure musculaire.

Publicité

Cette blessure musculaire concerne son psoas, un muscle du haut de la cuisse qui peut être récurrent et entrainer des douleurs dans le bas du dos. Or, ces pépins sont la kryptonite de nombreux big men, ce qui n’a pas matière à rassurer…

Au delà de sa production sur le terrain et de ses qualités purement basket, qui ont déjà conquis la NBA entière, Wembanyama devra donc s’attacher à montrer qu’il est plus solide physiquement lors de cette saison 2022-2023 à Boulogne-Levallois. Une campagne complète, ou quasi-complète, serait ultra-précieuse pour rassurer les divers prétendants, et verrouiller une bonne fois pour toutes le 1er pick de la Draft.

Publicité

La santé, voilà le gros point d’interrogation pour Victor Wembanyama. Il s’agit là à n’en pas douter de l’axe prioritaire dans les derniers mois avant la Draft. Espérons, pour lui et pour tous les fans de la balle orange, que le corps du tricolore tiennent le choc.

Betclic Elite Déclarations NBA 24/24 Victor Wembanyama

Toute l'actu NBA