EDF – Malgré une Marine Johannès en feu, énorme irrespect pour les Bleues !

Marine Johannes avec le maillot de l'équipe de France
FIBA (DR)

Après l’EuroBasket pour les hommes à la rentrée, ce sont les femmes qui vont représenter le basket tricolore lors de la Coupe du Monde qui aura lieu en Australie. Mais malgré une Marine Johannès en feu en WNBA, les spécialistes ne donnent pas cher de la peau des Bleues…

Publicité

Après une saison compliquée avec l’ASVEL, au cours de laquelle elle semblait avoir régressé, ou du moins perdu la confiance, Marine Johannès revit depuis son arrivée à New York et au Liberty. En l’espace de quelques semaines seulement, elle s’est imposée comme l’une des joueuses les plus créatives de WNBA, et elle brille sans cesse avec son adresse longue distance et ses passes merveilleuses. Pour certains, elle a même sorti la plus belle offrande de l’histoire du basket lors de son premier match de playoffs.

Publicité

Les Bleues humiliées avant la Coupe du Monde !

Si cela est de très bon augure pour la suite de sa carrière Outre-Atlantique, elle devrait logiquement être prolongée pour les saisons à venir, ça l’est aussi pour l’équipe de France, qui participera à la Coupe du Monde à partir du 22 septembre prochain. Mais d’après les spécialistes du site de la FIBA, la présence de l’arrière ne sera pas suffisante, puisque l’équipe de France est classée 9ème favorite pour le titre, sur 12 nations participantes…



La France devrait figurer plus haut dans le classement, n’est-ce pas ? Oui, peut-être, mais la réputation et la tradition ne comptent pas si vous ne livrez pas la marchandise sur le terrain. Les Bleues ont été entre mauvaises et médiocres au Tournoi de Qualification pour la Coupe du Monde Féminine FIBA de Belgrade, avec des revers contre la Chine et le Nigeria. Certes, l’indispensable et légendaire Sandrine Gruda n’était pas là, mais son retour ne permettra pas d’amener des solutions à tous leurs problèmes.

Publicité

Déjà fragilisée aux postes arrières, la sélection française vient de perdre sur blessure Olivia Epoupa. Ajoutez à cela le fait que Valériane Vukusavljevic ne sera pas là non plus et que la France se trouve dans le « Groupe de la mort » et vous aurez compris que le coach Jean-Aimé Toupane a un sacré défi devant lui. La médaille de bronze olympique décrochée à Tokyo semble bien loin aujourd’hui.

Lors de la phase de poules de la Coupe du Monde, les Bleues seront face à la Serbie, au Mali, au Canada, à l’Australie, et surtout au Japon, sélection contre laquelle elles ont perdu lors de la demi-finale des derniers Jeux Olympiques. Il y aura effectivement fort à faire pour se qualifier pour les matchs à élimination directe, et d’après les spécialistes, ce serait presque mission impossible. Mais avec une grande Marine Johannès, qui sait ?

Publicité

L’équipe de France reste sur une merveilleuse médaille de bronze lors des Jeux Olympiques de Tokyo, l’ambition est donc légitime pour cette nouvelle grande échéance internationale. Les Bleues ne sont pas favorites, mais une surprise n’est jamais à exclure avec des femmes si talentueuses.

Equipe de France (F) Les Bleues NBA 24/24 WNBA

Toute l'actu NBA