UFC – « Quel combattant sale » : une légende carbonise Ciryl Gane, la polémique relancée !

Ciryl Gane dégomme Tai Tuivasa
UFC

Grand héros d’une soirée historique pour le MMA Français, Ciryl Gane a triomphé de Tai Tuivasa après un combat globalement maîtrisé. Pourtant, la polémique ne cesse d’enfler depuis qu’un coup jugé illégal du Bon Gamin a été repéré par les internautes. De quoi faire fulminer un combattant, qui n’y est pas allé avec le dos de la cuillère…

Publicité

Ciryl Gane est le grand gagnant du main event qui l’opposait à Tai Tuivasa dans un Bercy chaud bouillant : ça, c’est acté. Malgré tout, durant l’enchainement de droites qui a envoyé la bête au tapis, Bon Gamin a utilisé un coup derrière la tête, normalement prohibé par le règlement UFC. Le voici ci-dessous.

Publicité

Junior Dos Santos massacre Ciryl Gane

Dans ce contexte, Junior Dos Santos s’est montré bien décidé à gâcher la fête. Le légendaire combattant brésilien, vaincu par Gane à l’UFC 256, estime que cette défaite en date de 2020 est due à un coup illégal à l’arrière de la tête, similaire à celui porté par le Français à Tuivasa hier. Alors forcément, il s’est lâché sur les réseaux sociaux, dans ce tweet viral :



Quel combattant sale, ce Ciryl Gane ! Encore un coup à l’arrière de la tête. Maintenant que vont dire les fameux « experts » à propos de ça ?

Publicité

Les mots sont aussi forts qu’accusateurs, et ils ne font que mettre de l’huile sur le feu. Dans la nuit, déjà, de nombreux internautes et observateurs s’étaient offusqués de ce hammerfist dans la nuque de Tuivasa, jugeant que Bon Gamin aurait dû être disqualifié. Il n’en a finalement rien été, l’arbitre ayant probablement jugé que l’Australien était déjà en train de tomber KO avant ce coup.

Il s’agit en tout cas de la seule ombre au tableau pour Gane, qui ne semble pas décidé à réagir ou à s’attarder sur le sujet. En plein rêve éveillé après cette victoire devant un public fou, et son père bouleversé, le natif de La-Roche-Sur-Yon n’a pas le temps de penser à du négatif… et on le comprend.

Publicité

Ciryl Gane et Junior Dos Santos ne partiront décidément pas en vacances ensemble. Près de 2 ans après sa défaite, le Brésilien n’a pas digéré et aurait souhaité voir Bon Gamin être sanctionné. Si l’on s’en fie au règlement, il est vrai que le hammerfist de Gane est très limite…

Ciryl Gane Fight Multisports UFC

Toute l'actu NBA