EDF – Le sélectionneur espagnol déglingue les Bleus : « L’équipe qui a respecté ce sport a gagné ! »

Sergio Scariolo a étés dan pitié contre les Bleus
FIBA (DR)

Personne n’attendait les Espagnols sur cet Euro, eux qui n’avaient pas l’effectif le plus talentueux de la compétition, et pourtant, grâce à un ADN prononcé, la Roja s’est imposée en finale face à la France. L’occasion pour le sélectionneur Sergio Scariolo de lâcher un bon tâcle appuyé aux Bleus.

Publicité

Ce nouveau titre en est une preuve supplémentaire : le tacticien italien Sergio Scariolo est peut-être le plus grand sélectionneur de tous les temps sur le Vieux-Continent. Face à l’équipe de France, le coach de la Roja a décroché sa 8ème médaille internationale, la 5ème en or, et peut-être la plus belle car la plus inattendue. En effet, personne n’attendait rien de cette équipe d’Espagne, mais au final, elle a su élever son niveau dans les grands moments…

Après des années à surfer sur le talent des frères Gasol et d’autres légendes d’EuroLeague comme Juan Carlos Navarro ou Sergio Llul, Scariolo a du faire avec une équipe fortement remaniée sur cette campagne, et surtout avec l’intégration polémique de Lorenzo Brown, joueur naturalisé à la dernière minute. Son groupe n’a pas été ébranlé par l’attention négative apportée par cette arrivée, bien au contraire.

Publicité

Sergio Scariolo sans pitié avec les Bleus après sa victoire !

Le meneur a immédiatement été intégré au projet, il a reçu les clés du jeu, et il a répondu présent en étant le second meilleur passeur de la compétition. Pour certains il aurait même été volé du titre de MVP, finalement remis à son coéquipier Willy Hernangomez. Après le titre, Sergio Scariolo n’a pas tenu à mettre en avant une individualité, mais son effectif, en lâchant un vrai tâcle à l’équipe de France. Les Bleus apprécieront :



D’après le classement de la FIBA avant la compétition, nous étions censés nous battre pour une place en quarts de finale, et nous avons terminé au sommet. Des équipes avec des All-Stars NBA et des MVP ont été surprises pendant ce tournoi. Sur cette finale il y avait un voire deux All-Stars dans l’équipe adverse. Je suis très satisfait de notre niveau de performance sur le tournoi et des efforts fournis par l’équipe.

Publicité

Au final, c’est l’équipe qui a réellement respecté ce sport et ses valeurs collectives qui l’a emporté. Nous avons privilégié un jeu de passe, travaillé dur tous les jours à l’entrainement, défendu sur tous les adversaires, joué comme une vraie équipe. C’est le triomphe du sport collectif aujourd’hui. Il ne faut jamais sous-estimer les petites choses de la préparation comme l’entrainement ou la vidéo.

D’après Sergio Scariolo, c’est le basket collectif qui l’a emporté ce dimanche, l’équipe la mieux préparée, celle qui respectait le plus son schéma de jeu, une belle manière de dire que l’équipe de France n’était pas réellement un groupe et se reposait peut-être trop sur ses deux gros joueurs NBA, à savoir Rudy Gobert et Evan Fournier. Une analyse cassante mais pas forcément juste, puisque Thomas Heurtel et Guerschon Yabusele étaient au moins aussi important dans le système de Vincent Collet.

Publicité

Les Espagnols sont sur le toit de l’Europe après leur belle victoire, ils peuvent donc se permettre toutes les déclarations imaginables. Aux Bleus de retenir ces mots et de s’en servir comme d’une motivation pour les prochains affrontements avec la Roja.

Déclarations Euro Basket Les Bleus NBA 24/24

Toute l'actu NBA