NBA – « On est surcotés, je ne nous vois pas comme les favoris pour le titre »

NBA Stephen Curry et Jayson Tatum
NBA (DR)

À un mois du début de saison, les pronostics et autres prédictions sur la future équipe championne NBA vont bon train. Certains membres de la ligue y vont même de leur conjecture, et interpellent en se considérant… bien moins bons qu’annoncé !

Publicité

Après avoir un temps délaissé la NBA au profit de l’Eurobasket, les fans de la balle orange du monde entier peuvent désormais re-focaliser leur attention autour de la ligue nord-américaine. Or, cette dernière ne reprendra officiellement ses droits que dans un mois, à l’occasion de l’Opening Night. Dès lors, ses protagonistes patientent en essayant de présager du scénario de la saison à venir. Parfois de manière surprenante.

Le grand patron des Celtics choque avec sa hot take

À l’heure où les différents effectifs se précisent, chacun tente d’annoncer quels objectifs peut réalistement viser son équipe de cœur. Wyc Grousbeck s’est par exemple récemment prêté à l’exercice. Dans un entretien accordé à Adam Himmelsbach pour le Boston Globe, le co-propriétaire des Celtics, au sortir des Finales perdues face à Golden State, a fait preuve d’un étonnant manque d’ambition concernant sa franchise :

Publicité

J’ai vraiment adoré faire partie des Celtics pendant ce run. J’ai adoré vivre ça avec eux. C’était palpitant. Mais le revers de la médaille, c’est que maintenant, je pense qu’on est surcotés. Je trouve que notre performance a été un peu surévaluée dans l’esprit du public. Ou dans le mien, étant donné que c’est moi qui le dis.

Une sortie qui peut surprendre venant d’un tel personnage haut placé, mais qu’il justifie de manière intéressante :



On a été finalistes et on n’était qu’à deux victoires du titre, mais quand vous revenez sur notre parcours, la série contre Brooklyn a été difficile, puis il nous a fallu sept matchs pour battre les Bucks et le Heat. Et ensuite, on a perdu contre Golden State. Donc rien ne dit qu’on est assurés de refaire aussi bien et de redevenir champions de la conférence Est. Même si je pense qu’on est une équipe de qualité.

Publicité

Au moment de réagir au statut de favori que certains confèrent à Boston, Grousbeck calme donc vite le jeu :

On fait partie des candidats. Il y a sûrement cinq ou six équipes qui jouent le titre, et je pense vraiment qu’on en fait partie. Mais je ne veux pas me montrer trop confiant. Donc quand on me demande ce que je pense de l’équipe, je dis que je ne veux pas nous surévaluer.

Vous l’aurez compris, le boss des C’s préfère la jouer petit bras, même s’il place son équipe dans le gratin de la ligue :

Je ne mettrais personne devant nous, mais je ne pense pas que notre parcours va être facile cete saison. On était une bonne équipe la saison dernière, qui a remporté des matchs-clés serrés et qui faisait partie des contenders. Mais je ne nous vois pas comme les favoris. Selon moi, il y a cinq ou six co-favoris.

Publicité

Quand certains propriétaires manqueraient peut-être de discernement, et feraient de leur franchise la grande favorite pour le titre, Wyc Grousbeck se la joue plus mesurée, au point de la considérer comme surcotée. Jayson Tatum & Co. apprécieront !

Boston Celtics Déclarations NBA 24/24

Toute l'actu NBA