UFC – Paddy Pimblett manque de respect à la France : « C’est comme bouffer un cul par l’intérieur »

Paddy Pimblett
UFC (DR)

En pleine période de relâche après son succès probant face à Jordan Leavitt lors de l’UFC London en juillet dernier, Paddy Pimblett a décidé de ne se limiter en rien en termes de nourriture. Mais malheureusement pour les amoureux de gastronomie française qui lisent ces lignes, une spécialité de l’Hexagone n’a pas rencontré un franc succès auprès de l’Anglais. Loin de là…

Publicité

Dana White n’aime pas, mais peu lui importe. Outre ses prouesses dans l’octogone (19-3 en carrière, invaincu à l’UFC), Paddy Pimblett est désormais connu pour ses énormes variations de poids entre ses combats. Le Baddy combat dans la division lightweight à un poids de forme de 70 kilos, mais le reste du temps, c’est open bar et excès en tous genres. La preuve ? Le natif de Liverpool a pris 23 kilos (!) en quelques semaines à peine, et est désormais clairement bouffi.

Paddy Pimblett dégoûté par une spécialité française

Les dirigeants de l’UFC ne sont pas fans de ces pratiques de « yoyo », jugées dangereuses pour le corps, mais Pimblett s’en fout : tout récemment, il s’est envolé pour Disneyland à Anaheim, en Californie. L’occasion pour lui de se goinfrer encore un peu plus, et d’essayer notamment une spécialité française : le fromage de chèvre. La France est en effet le premier pays producteur au monde en la matière, ainsi que le premier pays consommateur. Rien que ça !

Publicité

Grand habitué du fish and chips traditionnel en Angleterre, le Baddy a eu bien du mal à cacher sa douleur lorsqu’il a goûté un plat à dominance de fromage de chèvre. Sa réaction a été sans appel :

Manger du fromage de chèvre, c’est aussi répugnant que bouffer le cul de quelqu’un par l’intérieur.



Faites-en ce que vous voulez, mais c’est dit. Difficile de faire plus insultant pour la culture française en termes de gastronomie, puisque d’après un sondage Ipsos réalisé récemment, le fromage de chèvre est la deuxième sorte de fromage préférée des français, tout juste derrière les fromages crémeux traditionnels. Le dernier des soucis de Pimblett, qui ne goûtera vraisemblablement plus jamais un tel mets.

Publicité

Les aficionados de ce fromage peuvent se rassurer en remarquant que l’Anglais a l’air plutôt difficile au niveau de la nourriture. Dans la vidéo de sa visite à Disneyland, que vous pouvez retrouver ci-dessous, il critique également d’autres plats pourtant populaires tels que les churros et un sandwich au beurre de cacahuètes.

Publicité

Pour quelqu’un si critique des nourritures qui lui sont présentées, Paddy Pimblett n’a pourtant pas de mal à faire sauter la balance ces dernières semaines. Le Baddy se fait plaisir sans restriction, avant de drastiquement sécher pour son prochain combat comme il en a désormais pris l’havitude. Une chose est sûre : le fromage de chèvre, c’est fini pour le Baddy ! Même si les Français ne comprendront pas…

Fight Multisports UFC

Toute l'actu NBA