NBA – L’étonnant refus d’une franchise, Victor Wembanyama impliqué !

Le grand espoir français de LDLC Asvel, Victor Wembanyama, est encore apparu dans une photo virale, dans laquelle sa taille gigantesque choque
Fraile / Parlons Basket

Victor Wembanyama va être extrêmement convoité dans les mois à venir, lui qui devrait être le premier choix de la prochaine draft. En théorie, les équipes de bas de tableau devraient donc tout faire pour obtenir ce pick… ce pourquoi la décision d’une franchise a beaucoup étonné, sur le marché des transferts.

Publicité

C’est officiel, le Jazz a dit adieu à l’ère Rudy Gobert-Donovan Mitchell pendant l’intersaison 2022. Ne parvenant pas à franchir un cap avec son duo phare, l’escouade de Salt Lake City a été sérieusement remaniée ces dernières semaines. Le pivot français a été envoyé aux Timberwolves début juillet, tandis que Spida a atterri aux Cavs deux mois plus tard. Avec ça, ce sont toutes les ambitions de playoffs (et plus) des Mormons qui ont été mises au placard.

Histoire d’enfoncer le clou, le front office local a également laissé filer Bojan Bogdanovic aux Pistons pour une bouchée de pain, récemment. En clair, toutes les stars sont sur la sellette… du moins c’est ce qu’on pourrait croire de prime abord. Sauf que voilà, alors que le GM Danny Ainge aurait pu continuer son nettoyage estival avec Jordan Clarkson, convoité par les Bucks, il semblerait qu’il ait cette fois-ci décidé de fermer la porte au départ de l’ancien Sixième Homme de l’Année :

Publicité

Utah réticent à lâcher davantage de stars ?

Les Milwaukee Bucks ont montré « beaucoup » d’intérêt pour Jordan Clarkson, d’après Tony Jones. « Mais le Jazz aurait dû reprendre George Hill dans un échange potentiel, et ils ne voulaient pas le faire. C’était en quelque sorte inacceptable pour eux ».



Visiblement, le Jazz n’était donc pas disposé à faire revenir son ancien pensionnaire, dont l’apport en NBA devient de plus en plus réduit à 36 ans. Mais en acceptant un tel deal, Danny Ainge aurait pu se faciliter un peu plus la tâche en vue de la draft à venir. On le sait, Victor Wembanyama est le favori pour le premier choix et beaucoup de franchises sont intéressées. Pour les fans de Salt Lake City, il faut donc tout bazarder afin de maximiser les chances de l’obtenir :

Publicité

Échanger Clarkson contre George Hill leur garantirait pratiquement Wembanyama, alors je ne sais pas pourquoi ils ne le font pas

Si le Jazz veut être à nouveau pertinent, ils doivent obtenir un haut choix pour Wembanyama ou Scoot Henderson. Ils doivent échanger Mike Conley.

Publicité

Si Utah s’est débarrassé de Rudy Gobert et Donovan Mitchell à l’intersaison, les dirigeants veulent conserver certains bons éléments afin de ne pas repartir complètement de rien. Sauf qu’en faisant ça, les Mormons se privent peut-être du first pick en 2023, qui pourrait changer leur avenir.

Les Français (NBA) NBA 24/24 Transferts & rumeurs Utah Jazz Victor Wembanyama

Toute l'actu NBA