NBA – Un coéquipier de Giannis cash : « C’est un connard sur le terrain »

NBA Giannis choqué pendant les Finales face aux Suns
NBA (DR)

Milwaukee est prêt à en découdre cette saison, après avoir échoué à conserver son titre la saison passée. L’une de ses recrues s’inscrit parfaitement dans cette mentalité, comme l’a confié un lieutenant de Giannis Antetokounmpo récemment. Les joueurs adverses vont souffrir face à lui !

Publicité

Si les Bucks n’ont pas forcément fait de grosses emplettes pendant l’été, leur effectif de Giannis Antetokounmpo étant déjà très profond, ils ont quand même réalisé quelques coups intéressants. On peut notamment citer l’arrivée de Joe Ingles, qui les a rejoint pour une saison au salaire minimum pendant l’été. L’ancien partenaire de Rudy Gobert au Jazz n’a pas mis longtemps avant de choisir le Wisconsin comme nouvelle maison, comme il l’a confié lors du Media Day :

C’était la première fois vraiment que j’étais libre d’aller où je voulais, car auparavant, je savais que j’allais revenir à Utah chaque année. Et puis, à ce stade de ma carrière, je voulais trouver une équipe compétitive et où je pourrais être bien soigné. Pendant tout le processus de réflexion, tout m’amenait à penser que Milwaukee était le meilleur endroit.

Publicité

Joe Ingles, la nouvelle teigne des Bucks

Rappelons en effet que l’Australien est sur le carreau depuis quelques mois, suite à une rupture des ligaments croisés du genou. À cause de leurs ambitions d’alors, les Mormons avaient dû prendre la douloureuse décision de le trader aux Blazers, afin de récupérer un joueur en bonne santé en vue des playoffs. L’intéressé n’a toutefois pas fait de vieux os dans l’Oregon et compte se relancer chez les Bucks, qui visent une nouvelle fois le titre après avoir été champions en 2021.



En partant du principe qu’il pourra revenir en bonne forme, il devrait en tout cas apporter beaucoup à l’effectif de Mike Budenholzer. Le natif de Down Under est une véritable teigne sur les parquets, capable de faire sortir son adversaire de ses gonds en plein match tout en le sanctionnant en attaque. Ses nouveaux coéquipiers sont en tout cas déjà conquis, à commencer par Jrue Holiday qui n’a pas tari d’éloges sur l’ancien chouchou de Salt Lake City :

Publicité

Joe fait partie de ces joueurs contre qui tu détestes jouer. C’est un connard sur le terrain, franchement. C’est horrible de jouer contre lui car il est physique, il est un peu dirty et il trash-talke. Mais maintenant qu’il est dans mon équipe, je suis content. C’est un shooteur, donc une menace offensive. Il est super intelligent, fait de super passes, des feintes, peut finir au cercle. Défensivement il a toujours fait partie des gars qui défendaient sur l’un des meilleurs joueurs adverses. Son arrivée a définitivement fait de nous une meilleure équipe.

Visiblement, le Boomer est déjà très bien intégré au groupe articulé autour du Greek Freak. Reste à voir s’il pourra transposer tout cela aux parquets à son retour, qui ne devrait pas avoir lieu avant la mi-décembre. Le staff médical de Milwaukee ne veut pas prendre le moindre risque avec sa santé, conscient de la valeur que le joueur peut avoir quand il est en tenue. Encore une fois, le roster étant profond, ça ne devrait pas poser un problème dans les rotations.

Publicité

Jrue Holiday est l’un des meilleurs défenseurs extérieurs de la ligue, alors le voir distribuer des compliments comme ça à Joe Ingles en dit long sur les qualités de celui-ci. Les Bucks ont peut-être bien trouvé leur nouveau facteur X avec l’ancien du Jazz.

Déclarations Giannis Antetokounmpo Milwaukee Bucks NBA 24/24

Toute l'actu NBA