NBA – Adam Silver met un gros coup de pression au sujet de Wembanyama !

Adam Silver a réagi au tanking pour Victor Wembanyama
Fraille (DR) / ESPN (DR)

Tous les observateurs le savent depuis des mois, et c’est encore plus clair depuis son dernier carton, plusieurs franchises feront tout pour récupérer Victor Wembanyama lors de la prochaine Draft. Mais Adam Silver refuse de voir un tanking XXL se mettre en place et il l’a fait savoir en mettant la pression sur les dirigeants.

Publicité

Alors que le petit microcosme NBA se réjouit de la dernière prestation de Victor Wembanyama, qui a même attiré l’oeil et les compliments de LeBron James, il y a un homme qui doit être assez inquiet dans les bureaux de la ligue. En effet, le commissionnaire Adam Silver doit tout faire pour vendre un produit de qualité, mais avec la récompense qui attend le prochain vainqueur de la lottery, plusieurs franchises pourraient chercher les défaites.

Les équipes NBA vont jouer comme Hassan Whiteside pour récupérer Victor Wembanyama

Publicité

Adam Silver refuse de voir une course au tanking !

Dans les bas fonds du classement, des équipes comme les Spurs, le Thunder ou le Jazz devraient rivaliser d’ingéniosité pour trouver des moyens de perdre et éventuellement récupérer un talent générationnel. Une situation qui risque d’entrainer certaines parodies de basket sur les parquets, chose qu’Adam Silver ne peut accepter. Il a donc décidé de mettre un gros coup de pression à tout le monde avant la reprise.



Je sais que plusieurs équipes NBA salivent à l’idée que, grâce à la lottery, elles puissent récupérer Victor Wembanyama, alors elles doivent toutes jouer à fond la saison prochaine.

Publicité

Adam Silver est bien conscient que des franchises rêvent de sélectionner Victor Wembanyama, mais d’après le grand patron de la ligue ce ne serait pas une excuse pour enchainer les défaites. Même si la récompense sera magique pour l’équipe qui récupèrera le premier choix de la prochaine Draft, il souhaite voir des matchs disputés sur tous les parquets et l’a fait savoir aux dirigeants.

Sa logique repose sans doute sur le postulat suivant : pour contenter et conserver un tel talent dans le temps, il vaut mieux l’entourer immédiatement et lui permettre de gagner des matchs. Si une franchise est réellement au fond du trou, avec des joueurs qui ont à peine le niveau NBA, Victor Wembanyama pensera plus à faire ses valises qu’à s’imposer dans la durée. Malgré la clarté de ce message du commissionnaire, le tanking devrait être historique dans les prochains mois.

Publicité

En tant que grand patron de la NBA, Adam Silver aimerait sans doute voir 30 équipes compétitives tous les soirs, des rencontres disputées, et laisser l’avenir de Victor Wembanyama dans les mains du destin. Malheureusement pour lui et son produit, des dirigeants risquent de bazarder des matchs sans scrupule.

Déclarations Les Français (NBA) NBA 24/24 Victor Wembanyama

Toute l'actu NBA