NBA – Malaise à Golden State, un gros nom touche le fond

« C'est la seule chose qui manque à Steph Curry »
NBA (DR)

Tout n’est pas simple à Golden State en ce début de saison. Tandis que Steve Kerr doit régler divers sujets au sein de champions en titre ronronnants (11 victoires pour 11 défaites), un dossier chaud ne cesse de mettre la franchise dans l’embarras. Et il ne concerne pas n’importe qui…

Publicité

L’euphorie du titre du printemps dernier est vite retombée. Avant même le début de saison, les Warriors ont connu leur premier tremblement de terre avec le coup de poing assassin de Draymond Green sur Jordan Poole, symbole des tensions entre la vieille garde et les jeunes nouveaux. Steve Kerr a beau s’employer pour faire prendre la mayonnaise, les Dubs se retrouvent dans une situation délicate… qui n’est pas la seule à gérer.

En effet, l’éléphant dans la pièce se nomme James Wiseman. Sélectionné en grandes pompes comme numéro 2 de la Draft 2020, devant LaMelo Ball ou Tyrese Maxey, l’ancien pivot de la fac de Memphis n’a jamais réussi à s’imposer aux Warriors. Pire, il régresse, et dans des proportions qui commencet à être très préoccupantes…

Publicité

Même en G-League, James Wiseman n’y arrive pas

Le premier coup de massue est survenu il y a quelques semaines, quand Wiseman, jugé trop court pour la NBA, a été envoyé s’aguerrir en G-League. Une décision humiliante pour un prospect de Draft choisi si haut, mais qui n’a visiblement pas eu l’effet escompté. Car aux dernières nouvelles, le big man ne parvient pas à convaincre même en ligue mineure…



S’il affiche des moyennes de 15 points et 9 rebonds, Wiseman est toujours aussi faible défensivement – c’était d’ailleurs la raison principale pour laquelle Steve Kerr ne le faisait pas jouer. Les informations rapportées par un journaliste en ce sens sont particulièrement inquiétantes :

Publicité

James Wiseman a un +/- de -35 dans ses 5 matchs disputés en G-League. Il n’a toujours pas réussi un match avec un +/- positif. Pourtant numéro 2 de Draft, il ne parvient pas à dominer la G-League. Même en impression visuelle, il apparaît qu’il est perdu sur le parquet (défensivement, ndlr).s-

Plus les semaines passent, et plus il apparaît que, sauf miracle, Wiseman n’atteindra jamais le potentiel que les Warriors avaient cru voir en lui. Pire, il pourrait carrément s’établir parmi les plus gros « busts » de l’histoire de la Draft, aux côtés des malheureux Greg Oden et consorts. A seulement 21 ans, le natif du Tennessee a encore le temps d’inverser la tendance, mais son temps est compté, et aucun progrès n’est recensé…

Publicité

Alors qu’ils approchent d’une période de transition post-Curry, Thompson et Green, les Warriors ont-ils sabordé le 2ème pick de Draft qui leur était tombé entre les doigts en 2020 ? La réponse semble plus que jamais être oui, et les conséquences pourraient être assez terribles…

G-League Golden State Warriors James Wiseman NBA 24/24

Toute l'actu NBA