WNBA – Trop forte, Marine Johannes fait le buzz aux États-Unis !

Marine Johannes sous le maillot du Liberty
WNBA (DR)

Après une deuxième saison synonyme d’éclosion en WNBA, Marine Johannès poursuit sur sa belle lancée dans les rangs de l’ASVEL. Sa franchise du Liberty garde d’ailleurs un œil sur ses performances, et vient de lui offrir une belle récompense !

Publicité

Arrivée sur la pointe des pieds aux États-Unis en juin dernier, elle en est repartie avec une tout autre image. Auteur d’une première saison discrète sur les parquets WNBA, Marine Johannès y a effectué un retour tonitruant ces derniers mois. Toujours sous les couleurs du New York Liberty, l’arrière française s’est même installée comme un rouage essentiel de la rotation de sa coach, Sandy Brondello.

Grâce à ses moyennes de 10 points et 3.4 passes décisives par match, ainsi que ses jolis pourcentages extérieurs (43.7% à 3 points), MJ s’est enfin imposée outre-Atlantique, où elle s’est véritablement fait un nom. À tel point que les observateurs américains continuent de la suivre depuis son retour en France, et n’ont dès lors pas manqué ses belles prestations récentes livrées avec l’ASVEL et les Bleues.

Publicité

En feu, Marine Johannès reçoit un prix… aux US

En plus de faire le bonheur et écrire l’histoire de l’équipe de France ces derniers jours, Johannès sort d’une excellente période avec son club. Battue par Montpellier malgré ses 18 points et 4 passes début novembre, la prodige tricolore a par la suite brillé de mille feux, et offert quatre victoires de rang aux Villeurbannaises. Cela méritait bien un joli clin d’œil de la part de sa franchise WNBA !



Publicité

Félicitations à MJ, sacrée Joueuse du Liberty du Mois à l’étranger ! Marine a mené l’ASVEL féminin à un bilan de 4-1, affichant toute l’étendue de son répertoire offensif en LFB et en EuroCup. Continue de flamber, MJ !

En grande forme ces dernières semaines, « Magic » Johannès n’a laissé aucune chance à la concurrence ce mois-ci avec ses 18 points, 4.2 passes et 3.4 rebonds par rencontre.

Pourtant, les candidates à cette distinction se voulaient nombreuses et redoutables. Parmi elles : Natasha Howard, Sami Whitcomb, Jocelyn Willoughby ou encore… Marine Fauthoux, sa coéquipière en sélection. Aucune n’a cependant réussi à se montrer autant que la shooteuse lyonnaise, qui cherchera désormais à poursuivre sur sa lancée dans les semaines à venir pour faire coup double !

Publicité

Marine Johannès ne cesse décidément de faire parler d’elle, y compris aux États-Unis, où ses exploits ne sont donc pas passés inaperçus. De quoi augmenter un peu plus sa confiance, déjà à son paroxysme ces temps-ci !

NBA 24/24 WNBA

Toute l'actu NBA