NBA – Les dépenses folles d’Allen Iverson pour dilapider 200 millions de dollars

Allen Iverson en larme
(DR)

Joueur flashy sur les parquets comme en dehors, Allen Iverson a brûlé la vie par les deux bouts durant son passage en NBA. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si, malgré une fortune de 200 millions à son apogée, le petit meneur a tout perdu par la suite. Une chute vertigineuse, à attribuer à un train de vie tout simplement… dingue. Explications.

Publicité

S’il est demandé à quiconque de définir la NBA des années 2000, impossible ou presque, d’oublier Allen Iverson. Véritable icône de la décennie, trublion culturel qui a démocratisé le hip-hop et les tatouages au sein de la ligue, « The Answer » a eu un impact durable dans la ligue. Ja Morant et Derrick Rose, pour ne citer qu’eux, se réclament d’ailleurs fièrement de son héritage. Mais une fois le rideau tombé, le retour sur terre a été brutal pour la légende des Sixers…

Car si le syndicat des joueurs et la NBA ont aujourd’hui mis des programmes pour empêcher les faillites post-carrière, c’est en partie à cause d’Iverson. Avec 155 millions de gains en carrière, dont plusieurs contrats juteux signés à Philadelphie, Iverson avait tout pour mettre sa famille à l’abri sur 10 générations. A la place ? Il a tout flambé. Et pas qu’un peu.

Publicité

Le rythme de vie dingue d’Allen Iverson révélé

En soirée, le meneur était véritablement sans limite. Matt Barnes raconte qu’il était courant pour AI de lâcher 30.000 à 40.000 dollars dans des strip-clubs, tant et si bien que Barnes lui-même ramassait quelques liesses de billet au sol. TMZ ajoute qu’Iverson dépensait chaque mois 10.000 dollars de vêtements, 10.000 dollars de restaurants, et plus de 125.000 dollars en divers crédits.



Comment cumuler autant de crédits ? Au-delà de son train de vie infernal, « The Answer » est également un pur produit des quartiers difficile, avec une valeur érigée en maître-mot, au dessus de tout : le partage. Entouré de 10, 20, 30 voire 50 amis, certains bien intentionnés et d’autres non, le natif de Virginie régalait tout le monde sans compter. Une générosité louable, mais qui lui a coûté plusieurs dizaines de millions de dollars, et a précipité sa chute.

Publicité

A titre d’exemple, Larry Hugues raconte que lorsqu’AI lui a montré la nouvelle Bentley qu’il venait d’acheter pour 200.000 dollars, il lui a indiqué : « Yo, elle est incroyable… Il m’en faut une ». Ni une ni deux, Iverson, lui a répondu sans hésiter :

Pas de soucis mon frère, prends la mienne.

En vivant de la sorte au quotidien durant des années et des années, on comprend mieux comment Iverson a pu faire disparaître la colossale fortune qu’il avait amassée. En 2012, soit 2 ans à peine après la fin de sa carrière, AI a déclaré faillite lorsqu’il s’est retrouvé dans l’incapacité de rembourser une dette de 900.000 dollars à un bijoutier. Fort heureusement, le Hall of Famer a été sauvé par une clause incroyable dans son contrat avec Reebok, qui lui a permis d’éviter le pire

Publicité

Symbole de ces joueurs qui ont trop souvent vécu sans penser au lendemain dès lors que d’énormes sommes d’argent ont commencé à affluer en NBA, Allen Iverson a payé au prix fort ce train de vie totalement fou. Heureusement, les histoires de légendes concernant The Answer peuvent désormais être racontées avec le sourire, puisque AI a échappé à la faillite. Mais tout de même…

Allen Iverson NBA 24/24

Toute l'actu NBA