UFC – « Que McGregor prenne ses stéroïdes, ce gars-là va le mettre en fauteuil roulant »

La superstar UFC russe, Khabib Nurmagomedov, a répondu subtilement aux récentes attaques de Conor McGregor
@khabib_nurmagomedov / @thenotoriousmma

Toujours un peu plus proche de son retour, qui devrait survenir sans trop de surprise en 2023, Conor McGregor sera attendu au tournant par l’ensemble de la planète MMA. Ils sont en effet très nombreux à vouloir s’offrir son scalp, et l’ancien manager de Khabib Nurmagomedov a même une idée aussi précise que violente pour terrasser le Notorious…

Publicité

Si certains se persuadaient que l’on ne reverrait jamais Conor McGregor après sa grave blessure et sa défaite face à Dustin Poirier lors de l’UFC 257, l’Irlandais ne compte pas leur faire ce plaisir. Voilà plusieurs mois que le Notorious travaille d’arrache-pied, affichant même un physique assez dingue qui ne manque pas d’aiguiser les soupçons (la preuve avec sa dernière photo en date).

Le principal intéressé a expliqué qu’il était en règle avec l’USADA, sans toutefois parvenir à lever les doutes, mais une chose est sûre : c’est bel et bien pour combattre et signer un retour fracassant dans l’octogone que le natif de Dublin se démène. Face à qui ce grand comeback aura-t-il lieu ? C’est bien là toute la question.

Publicité

Le manager de Khabib propose un adversaire pour rendre McGregor handicapé

Voilà plusieurs semaines que des combattants challengent, plus ou moins violemment, Conor à un combat. Mais c’est bien Ali Abdelaziz, manager de Khabib Nurmagomedov, Kamaru Usman ou encore Justin Gaethje, qui a remporté la palme avec cette décla terrible au micro de « The Schmo » :

Je veux voir Justin Gaethje détruire Conor McGregor et le mettre en fauteuil roulant. J’adorerais voir ça. N’importe quel poids. Qu’il prenne tous les stéroïdes qu’il veut, tous ses produits dopants, de l’EPO si ça lui fait plaisir. Vraiment, tout ce qu’il veut.



Je voudrais voir ce combat, mais je sais bien que Conor n’aime plus vraiment se battre. Il veut des combats facile, donc il ne va probablement pas affronter Justin Gaethje.

Entre l’attaque frontale et la psychologie inversée, Abdelaziz a tout donné pour faire bouillir Conor, et ainsi le pousser à considérer un combat face à son protégé.

Publicité

Rappelons tout de même que Gaethje lui-même n’est pas favorable à croiser le fer avec McGregor, puisqu’il a souvent estimé ces derniers mois que l’Irlandais est dopé :

Pour moi, la santé est le plus important. Je n’ai jamais pris de substance dopante de toute ma vie, et je ne veux pas me battre contre des gens qui en prennent. Je ne sais même pas comment les stéroïdes marchent. Je suis sûr qu’il y a des fenêtres, et qu’il pourra revenir et être clean. Mais pour moi, le fait qu’il n’ait pas été testé indique qu’il prend des stéroïdes, point barre. 

Conor a eu l’occasion de se battre contre moi, mais il l’a esquivée. Je suis sûr qu’il est beaucoup plus confiant maintenant (qu’il prend des stéroïdes). S’il n’a pas voulu du combat la première fois, c’est qu’il n’était pas confiant. Peut-être qu’il l’est davantage maintenant, ouais.

Publicité

Conor McGregor vs Justin Gaethje pour le grand retour du Notorious dans la cage ? C’est peu probable, mais Ali Abdelaziz pourrait bien avoir mis le feu au poudre en menaçant aussi violemment l’intégrité physique du natif de Dublin. Affaire à suivre !

Conor McGregor Fight Multisports UFC

Toute l'actu NBA