NBA – L’unique homme sur terre qui a « terrifié » Michael Jordan

La légende NBA des Chicago Bulls, Michael Jordan, s'est retrouvé au cœur d'un processus de licenciement révoltant
ESPN (DR)

Quand on pense à Michael Jordan, on pense à l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de la NBA et peut-être au plus grand champion. À un homme qui n’avait a priori peur de personne… Mais cette dernière idée serait fausse, puisqu’il a avoué être terrifié par un homme dans le milieu.

Publicité

Dans l’imaginaire collectif, Michael Jordan est peut-être le plus grand champion de l’histoire de la NBA. Alors non, il n’a pas autant de titres à son palmarès qu’un Bill Russell par exemple, qui s’est éteint avec pas moins de 11 bagues aux doigts, mais lorsqu’il atteignait les Finales, l’arrière donnait une impression de supériorité assez rare. Il était au-dessus du lot et le faisait savoir avec des actions de légende.

D’ailleurs, il a empêché de nombreux grands joueurs d’atteindre la gloire éternelle. Charles Barkley, John Stockton et Karl Malone, Reggie Miller, Shawn Kemp… Tous sont dans les livres d’histoire de la ligue, et pourtant, tous ont du sombrer face à Michael Jordan et ses Bulls. La confiance du n°23 était immense et lui donnait un ascendant évident au moment de faire la différence dans la course au trophée Larry O’Brien.

Publicité

Michael Jordan était terrifié par son entraineur à North Carolina

Pourtant, s’il a dominé tous les plus grands noms de la génération 90′, MJ craignait un homme dans l’univers du basket. Il avait peur de se frotter à cet homme qui lui inspirait de la crainte. Ce n’était pas un joueur, mais l’entraineur qui lui a permis de devenir le joueur qu’il est devenu par la suite : Dean Smith, légende de l’université de North Carolina. Michael Jordan s’était exprimé à ce sujet il y a quelques années.



Coach Smith me mettait à l’épreuve mentalement. Je me souviens de ma première erreur à l’entrainement. J’étais ligne de fond et j’ai essayé de mettre un layup renversé. Il m’a crié : « Tu te crois où là ?! Tu penses que tu es de retour dans ton petit lycée ?! Non ! Tu es à l’université maintenant. Tu penses que c’était un bon tir ça ? ». Tu ne peux pas dire « oui ». Il te faisait réfléchir à ton jeu, sans jamais insulter personne. Il m’a aidé à rester humble. Il m’a donné les compliments nécessaires quand j’en avais besoin.

Publicité

J’étais terrifié devant Coach Smith, parce qu’il était l’un des hommes les plus populaires de Caroline du Nord et j’étais le jeune joueur d’une petite ville perdue. Je n’ai jamais pensé à l’appeler autrement que Coach Smith. J’étais intimidé par la manière dont il contrôlait l’entrainement. Si un exercice devait finir à 15:10, il finissait à 15:10. Il rendait chaque entrainement challengeant. Il m’a fait aimer l’apprentissage.

Michael Jordan était un talent extraordinaire, mais aurait-il eu la même carrière sans la rigueur et l’exigence imposées par Dean Smith à North Carolina ? Par peur de se faire engueuler après chaque erreur, l’arrière a du apprendre à simplifier son jeu et à prendre des tirs simples et efficaces. Même s’il a retrouvé un côté spectaculaire en NBA, il basait surtout sa domination sur une maitrise parfaite de certains fondamentaux.

Publicité

En arrivant à North Carolina, Michael Jordan a du apprendre à simplifier son jeu, à réduire ses erreurs sur le terrain, ce qui lui a été bénéfique jusqu’à la retraite. Il avait peur de son entraineur, alors il faisait tout pour ne pas le décevoir, et cette approche a porté ses fruits.

Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

Toute l'actu NBA