NBA – Impérial et décisif pour les Wolves, Rudy Gobert annonce cash la couleur !

NBA (DR)

Pas mal décrié ces derniers temps du côté de Minnesota, Rudy Gobert a toutefois mis tout le monde d’accord cette nuit en brillant contre Indiana. Suite à la rencontre, le pivot tricolore en a d’ailleurs profité pour adresser un message très clair à l’encontre de tout le monde. Voilà qui est dit !

Publicité

Avec un peu plus de 13 points, 11 rebonds et un contre de moyenne, on ne peut pas dire que Rudy Gobert dispute la meilleure saison de sa carrière. Problème, il s’agit là de sa première campagne sous les couleurs des Timberwolves et les attentes à son égard sont donc énormes. Le triple DPOY tâtonne depuis la reprise et sa récente éjection face à Oklahoma City lui a valu quelques grosses critiques, preuve du malaise autour de l’international français.

La bonne nouvelle, c’est que The Stifle Tower a peut-être trouvé la solution à ses problèmes, lui qui a été ultra-décisif cette nuit face aux Pacers. Non seulement il a lâché de gros chiffres (16 points et 21 rebonds), mais sa défense dans le money time a permis aux siens de l’emporter. Quant à l’attaque, on l’a vu se retrouver en bout de système à plusieurs reprises, chose à laquelle il n’était pas habitué lors de ses années du côté du Jazz :

Publicité



Gobert : « On n’a pas encore vu le vrai Rudy »

Profitant de l’absence sur blessure de Karl-Anthony Towns, dont le souci au mollet va le bloquer à l’infirmerie plusieurs semaines, le leader des Bleus touche davantage le ballon et en profite pour martyriser les défenses adverses. C’est un bon début, mais l’intéressé ne compte guère s’en arrêter là comme il l’a confié à The Athletic après le match. Sa déclaration prend alors des allures de message envoyé à la concurrence et à ses détracteurs :

Publicité

Je pense que je ne suis pas encore au niveau où je sais que je peux être. Je pense que ce soir, j’y étais. Je sais que c’est une longue saison et que je vais pouvoir continuer à élever mon niveau et à gagner cette confiance. Ils en ont eu un aperçu, mais ils n’ont pas encore pu voir le vrai Rudy.

À en croire les propos du n°27, on doit donc s’attendre à une grosse montée en puissance de sa part. KAT étant sur le flanc, Minnesota ne dira certainement pas non à ça.

Désormais de retour à un bilan équilibré (12-12), les hommes de Chris Finch ont d’ailleurs l’occasion de reprendre un rythme de croisière. La suite de leur calendrier à court terme est largement abordable, avec des matchs contre le Jazz, les Blazers et le Thunder notamment. Le vrai test aura lieu le 14 décembre face aux Clippers, mais Gobzilla & co. doivent impérativement enregistrer un maximum de victoires d’ici là afin de se mettre en confiance.

Publicité

Rudy Gobert a-t-il repris sa marche en avant ? On peut l’espérer, après cette sortie plus que convaincante face aux Pacers. S’il peut répéter ce genre de performances, les critiques à son égard se tueront très rapidement et les Timberwolves pourront entièrement se concentrer sur les parquets.

Déclarations Les Français (NBA) Minnesota Timberwolves NBA 24/24 Rudy Gobert

Toute l'actu NBA