NBA – Quand Michael Jordan était un fugitif recherché par la police !

Michael Jordan avec un cigare dans les vestiaires
Boy Tayhoopers (DR)

Quand on pense à Michael Jordan, on pense avant tout à l’un des plus grands joueurs de l’histoire de la NBA, et pas forcément à ses nombreuses casseroles. La preuve, on entend rarement parler de la fois où il a été recherché par la police pendant plusieurs jours !

Publicité

La carrière de Michael Jordan est faite de nombreux grands moments, lui qui a clairement marqué la ligue de son empreinte. Que ce soit avec ses légendaires tirs pour la gagne en playoffs, ses nombreux cartons au scoring, ses dunks spectaculaires sur certains des défenseurs les plus dominants de l’histoire, MJ a laissé derrière lui des souvenirs qui ne quitteront absolument jamais le microcosme NBA.

Mais le mythe Michael Jordan ce n’est pas que la partie glamour et brillante, c’est aussi de nombreuses affaires extra-sportives assez déroutantes. Il était par exemple accro aux jeux d’argent, côtoyait des membres éminents de la mafia, ce qui aurait pu égratigner son image, et, c’est une chose que les fans ne savent pas forcément, il a déjà été recherché par la police ! Heureusement, les faits n’étaient pas si graves.

Publicité

Quand Michael Jordan devenait un fugitif au volant

L’affaire remonte à 1989, quelques heures seulement après l’élimination de son équipe en finale de conférence face aux Pistons version Bad Boys. Pour se vider l’esprit, le n°23 avait décidé de prendre la route et de conduire jusqu’à chez lui, en Caroline du Nord, pour se ressourcer auprès de sa famille. Le problème, c’est qu’il n’avait pas forcément envie de respecter les limitations de vitesse à ce moment précis.



Publicité

Obligé de traverser le Kentucky pour arriver à destination, MJ a été flashé à 151 km/h sur une route limitée à 100, et cerise sur le gâteau, il roulait sans avoir son permis de conduire sur lui… Sans user de sa célébrité pour s’en sortir, le joueur des Bulls a accepté ses deux amendes et a repris la route au volant de sa fameuse Ferrari Testarossa. Mais, simple oubli ou réelle envie de frauder, il n’a jamais payé ses dettes.

Sauf que dans le Kentucky, après un délai d’un mois, une amende impayée se transforme automatiquement en mandat d’arrêt ! Pendant quelques jours, Michael Jordan a donc été le fugitif le plus célèbre des États-Unis. Les médias se sont logiquement jetés sur l’affaire, forçant le joueur des Bulls à réagir. Il a immédiatement contacté les autorités pour virer la somme nécessaire, et il leur a fait parvenir une photocopie de son permis. Tout est rapidement rentré dans l’ordre.

Publicité

Michael Jordan était riche et célèbre, il n’avait absolument aucune raison d’oublier volontairement de payer cette amende. Malheureusement pour lui, cette erreur assez évitable lui a donné le statut de fugitif pendant quelques heures !

All-Time Michael Jordan NBA 24/24

Toute l'actu NBA