« On vient d’échanger ‘Le Marchand de la Mort’ contre une joueuse WNBA. C’est le pire échange de l’histoire »

La superstar WNBA Brittney Griner, emprisonnée depuis quelques jours en Russie en plein climat de guerre, apparait dans une photo virale ces dernières heures
Good Morning America (DR)

Au surprenant que cela puisse paraitre, la libération de Brittney Griner ne fait pas l’unanimité aux États-Unis, où de nombreuses voix s’élèvent contre la décision de Joe Biden. Pour certains, la joueuse WNBA ne valait pas la libération d’un puissant trafiquant d’armes…

Publicité

Après 10 mois d’emprisonnement, Brittney Griner est une femme libre… Il était temps ! Ce jeudi, la Maison Blanche a annoncé avec fierté que la superstar WNBA était dans l’avion du retour et qu’elle poserait bientôt le pied aux États-Unis, pour le plus grand plaisir de sa femme, mais aussi des joueuses et joueurs WNBA / NBA qui réclament sa libération depuis de longs mois.

Mais étrangement, cette nouvelle ne fait pas l’unanimité Outre-Atlantique, où la situation d’un militaire américain lui-aussi détenu (depuis 2018) inquiète… Et ce n’est pas tout, puisque même sans l’affaire Paul Whelan, certaines personnalités ne comprennent pas comment il est possible d’échanger une simple athlète professionnelle contre un homme surnommé le « Marchand de la Mort » (pour son implication dans le trafic d’armes international).

Publicité

L’échange pour Brittney Griner jugé trop inégal, la polémique enfle

On vient d’échanger « Le Marchand de la Mort » Viktor Bout, qui a vendu des armes à des chefs de guerre, contre Brittney Griner, une joueuse WNBA. C’est peut-être le pire accord d’échange de l’histoire.



N’en déplaise à certains, les Américains n’étaient pas vraiment en position de force dans les négociations, et ils ont sans doute du se plier aux exigences de Vladimir Poutine et de son gouvernement. Viktor Bout devait être la seule contrepartie exigée, et Joe Biden a décidé de faire ce sacrifice pour libérer une concitoyenne enfermée dans un enfer depuis bientôt 1 an… Dans les commentaires, le débat était également enflammé :

Publicité

Inégal ? Oui… Mais on ne peut pas dire que c’est une mauvaise quand on considère qu’une personne innocente vivait un enfer. Au final, le trafic d’armes est un réseau. Enlever une personne ne met pas fin à cela, et rendre Viktor Bout ne va pas empirer la chose.

Nous avons un membre de la marine en prison et le président négocie pour la libération d’une joueuse de basket ??

Publicité

Certains Américains ont visiblement un patriotisme sur commande… Au lieu de se réjouir de la libération d’une compatriote injustement enfermée depuis près d’un an, ils déplorent plutôt la libération du criminel exigé par le gouvernement russe.

Déclarations NBA 24/24 WNBA

Toute l'actu NBA