UFC – Francis Ngannou : « Dana White a dit que j’étais effrayé à l’idée d’affronter… »

Francis Ngannou énervé dans l'octogone
UFC (DR)

Officiellement destitué de son titre de champion des poids lourds, et libre suite à la fin de son contrat avec l’UFC, Francis Ngannou commence à régler ses comptes. Notamment avec Dana White, dont les accusations de peur ont du mal à passer chez le Predator !

Publicité

L’issue de ce feuilleton long de plusieurs années ne faisait guère de doutes depuis quelques semaines, et s’est concrétisée il y a quelques heures seulement. Après d’âpres négociations avec les dirigeants de l’UFC, Francis Ngannou a finalement décidé de ne pas courir après un nouveau contrat au sein de la fédération. Ni une ni deux, Dana White et ses adjoints ont tenté de rebondir avec de grandes annonces.

À défaut de pouvoir l’opposer au désormais ex-champion camerounais, Jon Jones défiera notamment Ciryl Gane le 4 mars prochain, à l’occasion de l’UFC 285, pour la ceinture des poids lourds. Une affiche à laquelle a bien évidemment réagi « Bones », également bavard au sujet du départ du Predator. Les déclarations de ce dernier étaient forcément elles aussi attendues, et n’ont pas déçu les fans.

Publicité

Francis Ngannou affiche le gros mensonge de Dana White

Sorti du silence il y a quelques jours, Ngannou n’élude aucun sujet dans ses prises de parole, pour le plus grand plaisir des observateurs. Après avoir évoqué le salaire astronomique qu’il aurait touché en prolongeant, le natif de Yaoundé a commenté les propos incendiaires de Dana White à son égard sur sa chaîne YouTube. Et selon lui, la soi-disant crainte qu’il entretenait vis-à-vis de Jon Jones n’a jamais existé !



Dana a dit que j’étais effrayé à l’idée d’affronter Jon Jones. Je ne sais pas d’où il sort ça. Avec tout le respect que je lui dois, ça sonne vraiment ridicule, parce que je réclame ce combat depuis deux ans. J’attendais ce combat depuis une éternité. Et j’ai même affronté un gars avec un seul genou ! Blessé ! Pourquoi, maintenant, j’aurais peur d’eux, alors que je me sens encore plus confiant ? Non, je n’ai pas peur.

Publicité

Histoire de crédibiliser un peu plus son démenti, Francis n’omet pas de rappeler les circonstances de son combat face à Ciryl Gane, qu’il avait remporté malgré une rupture de plusieurs ligaments du genou droit en amont. Ainsi, étant donné qu’il avait honoré son rang malgré ce grave pépin physique face au prétendant n°1 à la ceinture, il parait peu probable qu’il ait refusé d’affronter Jones par simple peur.

Toute cette histoire ne serait donc que le produit de l’imagination de White, qui chercherait de la sorte à se dédouaner vis-à-vis de la perte de Ngannou. Celle-ci n’aurait apparemment pas eu lieu si le grand patron de l’UFC avait simplement accédé aux demandes de son combattant, et pas seulement financières. Une chose est sûre : la guerre entre les deux hommes n’est quoi qu’il en soit pas prête de s’interrompre !

Publicité

Terrifié par la perspective d’affronter Jon Jones selon Dana White, Francis Ngannou insiste sur le fait qu’il aurait au contraire rêvé de se mesurer à lui. Un moyen de pointer un peu plus du doigt le dirigeant de l’UFC sur ses pratiques contestables à son égard !

Fight Francis Ngannou Multisports UFC

Toute l'actu NBA