NBA – Probable 1st pick, Alexandre Sarr cash sur la vie à Atlanta : « C’est une ville…

Alexandre Sarr, joueur français qui va arriver à la Draft NBA
ESPN (DR)

Par Guillaume K. | Journaliste sportif

Si le doute est toujours présent tant cette Draft est incertaine, Alexandre Sarr a de bonnes chances de débuter sa carrière NBA à Atlanta. Il connait bien la ville, puisqu’il y a vécu pendant un an pour sa dernière année au lycée. Il s’est exprimé sur des potentielles retrouvailles.

Publicité

Les spécialistes ont beau dire que cette cuvée de Draft est faible et ne risque pas de voir éclore la moindre superstar, l’histoire de la ligue a parfois prouvé le contraire. En 2011 par exemple, personne n’était censé se distinguer parmi les prospects, ce qui n’a pas empêché Kyrie Irving, Klay Thompson et Kawhi Leonard de marquer la ligue de par leur talent.

Espérons donc que nos Français Alexandre Sarr, Zaccharie Risacher et Tidjane Salaün suivront un parcours similaire et donneront tort à tous les observateurs qui ne croient pas en eux. Le premier aura d’autant plus la pression de réussir qu’il pourrait bien devenir le 1st pick de cette classe 2024. C’est en tout cas ce qui est attendu après ses performances épiques lors du Combine.

Publicité

Alexandre Sarr heureux de retrouver Atlanta

Bonne nouvelle pour lui, il ne devrait pas arriver dans un équipe en perdition où en pleine reconstruction, puisque ce sont les Hawks de Trae Young qui ont hérité, par chance, de ce choix prestigieux. Si l’avenir du meneur en Georgie n’est pas certain, Alexandre Sarr semble tout de même enjoué à l’idée de retrouver Atlanta. Il s’est exprimé de Andscape :



Je suis vraiment très excité par les semaines à venir. Je viens de découvrir l’ordre de sélection donc je sais avec quelles équipes je vais devoir m’entrainer. Les Hawks sont une franchise très excitante. Ils vont dans la bonne direction et c’est une bonne chose qu’ils aient le premier choix. C’est une ville merveilleuse, même si je n’y faisais pas grand chose. J’allais à l’école et à la salle. Mais j’ai apprécié de nombreux matchs des Hawks.

Publicité

Avant de s’envoler pour l’Australie et de s’y imposer comme un potentiel 1st pick, Alexandre Sarr évoluait du côté de la ligue Overtime Elite… basée à Atlanta ! S’il n’a pas vraiment découvert la ville dans son ensemble à cause des cours et des entrainements, le pivot, qui était alors un lycéen, allait tout de même voir des matchs des Hawks. Il n’en fallait pas plus pour enflammer ses (probables) futurs fans.

Je vais peut-être pleurer, on est tellement sur la bonne voie.

Publicité

On le sait, la bonne adaptation d’un rookie sur le terrain passe aussi par son adaptation dans sa nouvelle ville. C’est un avantage pour Alexandre Sarr, lui qui a déjà vécu à Atlanta pendant 1 an. Il pourra directement se plonger dans ses entrainements.

Atlanta Hawks Draft Les Français (NBA) NBA 24/24

Les dernières actus