Publicité

Entretien : Mary Patrux (beIN Sports) fait le bilan de la saison NBA 2014/2015 !

Suite de nos interviews de l’équipe NBA de beIN Sports, c’est cette fois ci Mary Patrux, l’atout féminin du basket sur la chaîne autour de tous ces hommes, qui se prête au jeu de l’interview.

BASKET : Emission NBA extra - Beinsports - 01/04/2015

Parlons Basket : Pour commencer, revenons sur la saison NBA. Quel bilan faites-vous de cette édition 2014/2015 ? 

Mary Patrux : Alors avant même qu’elle soit terminée, c’était une saison très indécise où on s’est rendu compte vraiment que, notamment dans la conférence Ouest, les équipes étaient quasiment toutes du même niveau. Dans la conférence Est ça a peut-être mis un peu plus de temps à démarrer mais c’est monté en puissance petit à petit et franchement on ne s’est pas ennuyé une minutes. Il n’y a pas eu de creux comparé à d’habitude.

PB : Quel a été pour vous le match ou le moment fort de cette saison ? 

MP : Le dernier San Antonio-Cleveland a été énorme! Je pense que c’est un des meilleurs maths que j’ai regardé et je ne suis pas allé me coucher, j’ai regardé jusqu’au bout et j’avais l’impression qu’on était déjà quasiment au mois de juin! Il y avait vraiment un niveau de jeu de fou qu’on n’a pas vraiment beaucoup vu cette saison. Les deux équipes avaient vraiment envie de gagner, c’était un match digne des finales !

PB : Passons aux récompenses qui serait le défenseur de l’année ? 

MP : Pour moi c’est DeAndre Jordan parce que j’adore Dédé, parce qu’il nous a fait des performances pendant que Blake Griffin était absent assez hallucinantes ! Même si c’est vrai que Kawhi Leonard pourrait obtenir ce trophée aussi !

PB : Le Rookie de l’année ? 

MP : Nikola Mirotic de Chicago parce que c’es vraiment un basket à l’européenne et il a un jeu incroyable et par rapport à Wiggins il m’a vraiment impressionné ! Wiggins il fait des statistiques dans une équipe qui n’est pas très dense. Mirotic, lui, a réussi à faire des stats à Chicago et j’imagine que c’est pas tous les jours facile.CHICAGO BULLS 14/15 NEY YORK 14/15

PB : Justement, ne craignez-vous pas que Wiggins mette la main sur cette récompense de part son statut d’américain et le titre de MVP du Rising Star Challenge ? 

MP : Oui c’est sur mais, Rudy Gobert aurait aussi très bien pu être élu MVP au All Star Game. Sauf que effectivement Wiggins il a pour lui d’être américain. Je pense que Rudy a aussi fait un magnifique Rising Star Challenge et qu’il méritait clairement aussi la récompense de MVP. Mirotic a fait a eu une période incroyable et c’est peut-être lui qui permettra à Chicago de faire un bout de chemin en Playoffs mais il peut également mériter le trophée de meilleur 6e homme. 

PB : Votre MIP ? 

MP : Je mettrais Draymond Green parce que je pense que c’est celui qui a eu la meilleure progression depuis l’année dernière, il prend une grande place aux Warriors et il fait clairement parti de la réussite de Golden State cette saison. Il a complètement explosé sous les ordres de Steve Kerr. 

PB : Justement, le coach de l’année ?

MP : Alors, c’est pas facile… Celle là n’est pas facile parce que Steve Kerr, je sais pas, je pense qu’il a récupéré quand même un groupe qui fonctionnait déjà pas si mal déjà d’entrée même si bon il a fait passer un cap à l’équipe et ils sont leaders de la NBA. Mais Mike Budenholzer il a réussi à créer un véritable collectif, on l’a vu aux All Star Game avec la sélection de quatre de ses joueurs. C’est pourquoi je dirais Mike Budenholzer parce que franchement il n’y en a pas un qui avait mis Atlanta en tête de la conférence Est !  

PB : Alors le MVP ? 

MP : Stephen Curry ! Voilà, mon chouchou ! J’avais raison, j’étais devant sur ce coup là ! Même s’il fait pas des cartons il est quand même incroyable, moi, cette saison, je trouve qu’il fait des trucs de fou même si j’aurai aimé parfois des matchs à 40 points quoi ! 

PB : Oh, il ne faut pas lui en demander de trop quand même… 

MP : Non c’est vrai il en garde pour les Playoffs !

PB : Parlons un petit peu de Rudy Gobert. Est-ce que vous vous attendiez à une telle progression en si peu de temps ? 

MP : On a vu déjà avec l’équipe de France qu’il a pris de plus en plus d’ampleur et je pense qu’il avait vraiment besoin d’une marque de confiance mais j’ai jamais douté de ses capacités à percer comme ça. Après il a réalisé un truc incroyable depuis le All Star Game, peut-être que c’est allé très vite mais on sent aussi très vite que chez ce joueur là il y a l’intelligence, la qualité de réflexion pour réussir de belles choses. 

PB : Et donc qui serait pour vous le meilleur français de cette saison ? 

MP : C’est pas facile hein ! Franchement ce n’est pas facile parce qu’il n’y en a pas un qui a été au dessus toute la saison. On a eu la période Gobert, maintenant c’est plus la période Parker qui est en train de se relancer complètement dans la machine Spurs. Parfois on a eu aussi des petites périodes Batum s’est reposé un peu mais qui, par moments, à fait de belles choses. C’est pas facile, j’ai quand même envie de dire Parker parce que je pense que la réussite des Spurs en cette fin de saison est en grande partie grâce au retour de Tony Parker en forme.tony-parker

PB : Quel serait votre 5 majeur de la saison ? 

MP : Alors les trois potentiels MVP et Aldridge et DeAndre Jordan. Donc Curry, Westbrook, Harden, Aldridge et DeAndre Jordan. 

PB : Alors votre pronostic pour la finale NBA ? 

MP : Je crois que les Warriors ne vont pas aller en finale… Ca me tue de dire ça mais si je regarde aujourd’hui je pense qu’on va avoir le droit à un joli Spurs-Cavs.
Spurs champion. S’ils restent sur cette dynamique, c’est une machine, ils savent battre LeBron sur sept matchs, j’y croit à mort !   

PB : Alors pour finir. Imaginons une équipe cherche un coach, elle vous appelle, quelle équipe aimeriez-vous avoir de l’autre côté du téléphone ? 

MP : Oh… Où est-ce que j’aimerais allé coacher ? (rires) Ah bah à Golden State évidemment ! 

L’équipe Parlons Basket remercie chaleureusement Mary Patrux d’avoir accepté de répondre à nos questions, et vous pourrez le retrouver tout au long des Play-Offs sur beIN Sports bien sur. 

Entretien réalisé le 10/04/2015.

Mais aussi

Le bilan de la saison de : –  Xavier Vaution

Remi Reverchon

Franchises Interviews / Entretiens NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA