NBA – Le jour où Charles Barkley a détrôné Michael Jordan

25 mai 1993. Charles Barkley est élu MVP, venant couronner une saison à 25 points, 12 rebonds et 5 passes pour le leader des Suns, qu’il a menés au meilleur bilan de la ligue (62-20). L’occasion d’avoir une pensée pour le Chuckster, et se rappeler qu’avant de manger des churros sur TNT, il était l’un des meilleurs poste 4 de l’histoire du jeu.

Publicité

Agé de 29 ans en 1993, Charles Barkley est au sommet de son art. Entouré d’une équipe de Phoenix compétitive avec notamment Kevin Johnson et Danny Ainge, Sir Charles survole la saison régulière et obtient 59 premières places au vote, loin devant les 22 d’Hakeem Olajuwon et les 13 de Michael Jordan. Le

Les deux années précédentes, MJ avait été couronné MVP, et il avait mené son équipe au titre. Alors dans l’Arizona, on se met à rêver d’un destin similaire pour Barkley et ses Suns.

Publicité

En mission, Barkley amène son équipe en finale, et se permet de martyriser les Sonics au sommet de l’Ouest avec un match à 44 points et 24 rebonds. Problème, entre lui et son rêve se dresse un demi-dieu : Michael Jordan.

Lire aussi | 4 mai 1994 : la performance surhumaine de Charles Barkley lors des playoffs

Sa majesté attend les Suns de pied ferme et a faim de three-peat. Un match à 55 points au Game 4 et l’action décisive dans le dernier match sur la truffe de Sir Charles plus tard, c’est le 3ème titre pour les Bulls et la fin de cycle pour les Suns.

Publicité

Charles Barkley finira ensuite sa carrière aux Rockets, cherchant une bague qu’il n’a jamais obtenu.


Publicité

Néanmoins, rendons hommage, notamment au travers de ce 25 mai 1993, à l’un des joueurs les plus doués et charismatiques que la NBA ait connu.

Charles Barkley Michael Jordan NBA 24/24 NBA Flashback Phoenix Suns

Publicité

Dernières actualités