NBA – Les années 1980 : Quelle est l’action de la décennie ?

0

Elire les meilleures actions de chaque décennie en NBA ? C’est la difficile question sur laquelle s’étaient penchés nos lecteurs au cours de l’été 2017. Pour commencer, les pépites des années 80.

Le choix de ces actions est bien sûr exhaustif, basé à la fois sur un critère d’esthétique, d’importance sportive et historique, et forcément une certaine subjectivité !

1. Le lay up de Julius Erving (1980)

Premier nominé de cette décennie faste qui a vu la NBA renaître de ses cendres : un move spectaculaire de Julius Erving, et en pleine finale, s’il vous plait ! Opposé aux Lakers de Kareem et de Magic, le Docteur marque les débats de son empreinte avec un reverse qui le voit s’élancer d’un côté du panier et finir son geste de l’autre. Malgré la perte de la série, l’image a marqué la NBA à jamais.

2. L’interception de Larry Bird (1987)

Qui dit années 80 dit forcément Larry Bird. Triple MVP et champion, Larry Legend a illuminé la décennie de ses nombreux coups d’éclat. Son plus fameux restera surement cette interception qui a changé le cours de la série contre les Pistons. A cinq secondes du terme, et alors qu’une victoire cruciale semble promise à Detroit sur le parquet du Boston Garden, Bird surgit, vole la balle et sert Dennis Johnson dans un fauteuil. Les Pistons ne s’en remettront pas, et la phrase « Now there’s a steal by Bird! » passe à la postérité.

3. Le buzzer beater de Magic Johnson (1985)

Impossible de parler des années 80 et de Larry Bird sans mentionner son éternel rival et néanmoins ami, le grand Magic Johnson. En 1985, les Lakers et Celtics s’affrontent pour le Graal suprême dans ce qui est une revanche de l’année précédente, qui avait vu Magic s’écrouler et Boston triompher. En champion, le meneur californien met tout le monde d’accord et signe un bras roulé passé à la postérité au buzzer. Le Boston Garden s’en souvient encore.

4. The Shot (1989)

Y a-t-il besoin de présenter ce shoot ? Dans le match décisif d’une série de 1989 face à Cleveland, Michael Jordan marque l’histoire de son empreinte en s’élevant sur la tête de Craig Ehlo. La célébration animale de sa majesté avec son adversaire vaincu s’écroulant en arrière-plan demeure une des images mythiques de la ligue à ce jour.

Vous pouvez également découvrir quelques pépites des autres décennies de la ligue :


Les meilleures actions des années 1990


Les meilleures actions des années 2000


Les meilleures actions des années 2010


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.