L’Equipe de France emmenée par un monstrueux Boris Diaw s’est imposée ce vendredi soir à Strasbourg contre la Russie 75-74.

Dans un match très serré et avec un groupe France amputé de ses joueurs évoluant en NBA et en EuroLeague, nos bleus ont réussi à se défaire du piège Russe au bout du bout du suspense. Aux coudes à coudes pendant 40 minutes (12-12; 28-29; 43-41; 61-61), les deux équipes ont eu besoin de 5 minutes supplémentaires pour se départager, et c’est dans les mains de Boris Diaw que le match a tourné en faveur des Français. Marquant une grande partie des points Français en prolongation, que ce soit aux lancers francs, à trois points ou dans la raquette, le président a montré sur le terrain qu’il méritait son surnom.

Quand la France était dos au mur (73-74) à trois secondes de la fin, c’est bien babac qui a pris ses responsabilités pour venir mettre un gros coup de marteau sur la tête des Russes qui pensaient avoir fait le plus dur. Finissant le match à 23 points (6/9 aux shoots dont 2/2 à trois points), 7 rebonds, 7 passes pour 23 d’évaluation en 34 minutes, il aura ébloui de son talent les supporters venus nombreux au Rhénus.

Nos Français ont donc réussi l’essentiel : ramener une troisième victoire en autant de matchs lors de ces qualifications pour la coupe du monde 2019. Désormais seuls premiers du groupe E, ils recevront la Belgique dimanche prochain à 15h avant de disputer leurs deux derniers matchs en juin et juillet.