NBA – 5 mai 1969 : Le dernier match de Bill Russell et Sam Jones

0

Si tout le monde a déjà entendu parler de Bill Russell, Sam Jones est déjà moins médiatique. Le fait est que les deux légendes des Celtics ont disputé leur dernier match ensemble, un 5 mai 1969, avant de quitter la scène NBA par la grande porte. Flashback.

Sûrement le plus méconnu des deux joueurs, Sam Jones n’en est pas moins l’un des plus grands noms de l’histoire des Celtics.

Drafté à la huitième position de la loterie en 1957 alors que son profil reste inconnu pour une majorité des franchises de la ligue, le jeune arrière peine à se faire une place dans l’effectif de Boston, où Bob Cousy et Bill Sharman monopolisent les minutes dans le backcourt. Il ne cumule ainsi que 4.6 points en 10 minutes par match lors de sa première année.

Progressivement, Jones prend de l’importance dans les rotations de Red Auerbach, en profitant notamment des blessures de Sharman, puis de la retraite de ce dernier. Il disputera au final 12 saisons chez les C’s, pour des moyennes de 17.7 points, 5 rebonds et 2.5 passes, mais surtout 10 titres de champion NBA.

Bill Russell n’est de son côté plus à présenter : 13 saisons sous la tunique verte, 11 bagues de champion – un record, 5 trophées de MVP de la saison, deuxième meilleur rebondeur de l’histoire… Voilà une infime partie de son immense CV. Sa rivalité avec Wilt Chamberlain sous les panneaux de la NBA est sans doute l’une des plus grandes que la ligue n’ait jamais connu.

A lire également : 26 avril 1968, Phoenix entre dans la ligue et choisit les… Suns

Drafté une saison avant Sam Jones, son impact est lui immédiat. Il domine déjà tous ses adversaires dans la raquette, notamment au rebond. Il affiche en moyenne sur sa carrière le total impressionnant de 22,5 prises (!), auxquelles s’ajoutent 15.1 points.

Il devient également entraineur-joueur (oui, ça se faisait à l’époque) en 1966 suite à la retraite d’Auerbach, et va jusqu’à remporter deux titres à ce poste. Le dernier d’entre eux est justement remporté le 5 mai 1969, après une série épique face aux Lakers remportée lors du Game 7.

Les deux joueurs décident donc de stopper leur carrière simultanément suite à cette dernière victoire 108-106 face à l’ennemi historique, ce qui est très mal reçu par les fans des Celtics. La plupart se sentent trahis, le départ à la retraite de Russell étant particulièrement inattendu et surprenant.

Mais aussi : 24 novembre 1960, Wilt Chamberlain prend 55 rebonds

 À lire également : La performance historique de Charles Barkley

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.