NBA – 6 mai 1993 : Shaquille O’Neal est élu rookie de l’année

Shaquille O'Neal sous le maillot du Magic d'Orlando.

1992. Le jeune Shaquille O’Neal débarque en NBA à 20 ans après trois saisons passées à l’université de LSU et avec une solide réputation de destructeur de raquettes. Il ne déroge pas à cette image lors de sa première année dans la ligue : ses débuts sont impressionnants et lui permettent de remporter le trophée de rookie de l’année le 6 mai 1993.

Avec des moyennes de 21.6 points et 13.5 rebonds sur ses trois saisons en NCAA, ainsi que le record de contres sur un match universitaire avec 17 (!), Shaquille O’Neal est logiquement sélectionné en première position de la draft 1992 par le Magic d’Orlando. Et ce, malgré le fait que LSU n’ait jamais connu de long parcours dans les tournois auxquels elle a participé avec le pivot dans ses rangs.

Il porte les couleurs du Magic pour la toute première fois le 6 novembre 1992 face au Heat de Glen Rice, dans un match où il cumule 12 points et 18 rebonds avant de se faire sortir pour 6 fautes. Commencer par un double-double, pas trop mal pour un rookie.

Shaq rejoint une équipe d’Orlando en pleine détresse, qui vient de conclure sa saison sur un triste bilan de 21 victoires pour 61 défaites. Il devient donc rapidement meilleur marqueur et rebondeur de sa franchise au cours de l’année, et s’établit comme la pièce maitresse de ce Magic new look aux côtés de Scott Skiles et Nick Anderson notamment. Le bilan des Floridiens connait une amélioration de 20 victoires, en grande partie grâce à l’apport de leur rookie.

A lire également : Comment Shaquille O’Neal a dépensé son premier million de $ en 24 heures !

Le Big Diesel affole les compteurs, et conclut sa première saison régulière avec des moyennes de 23.4 points, 13.9 rebonds et 3,5 contres par match ! C’est donc logiquement qu’il reçoit des mains du commissioner David Stern le trophée de rookie de l’année, après un premier exercice qui lui a permis d’être titulaire au All Star Game et de se situer parmi les meilleurs joueurs de la ligue de l’époque.

Pour réaliser le cauchemar que représentait déjà le Shaq, il suffit de se remémorer ses statistiques le soir du 16 février 1992 : 46 points, 21 rebonds et 5 contres, le tout… dans une défaite en prolongations face aux Pistons.

La ligue se rend alors compte du réel talent de ce pivot aux mensurations encore « normales » mais à la mobilité exceptionnelle pour le poste, et du niveau que celui-ci pourrait atteindre dans les années suivantes. Un niveau qui permettra finalement à Shaquille O’Neal de rejoindre le Basketball Hall of Fame en 2016.

Mais aussi : 6 mars 2000, le jour où chaque a détruit les Clippers pour son anniversaire

NBA 24/24 NBA Flashback Orlando Magic Shaquille O'Neal

Les dernières actualités