NBA – 17 mai 1988 : Le record de John Stockton qui tient encore aujourd’hui

Rocky Widner

On ne vous apprend certainement rien en annonçant que John Stockton possède encore à l’heure actuelle certains records. Dont un établi lors des playoffs 1988, le 17 mai. Flashback.

Publicité

Considéré pour beaucoup comme le meilleur passeur de l’histoire, John Stockton a marqué la franchise d’Utah de son empreinte grâce à sa vision de jeu, ses talents de passeurs et son duo de feu avec son coéquipier de toujours, Karl Malone.

Malgré l’absence de bague à son palmarès, il se situe bien parmi les meilleurs joueurs ayant foulé les parquets d’après ESPN, puisqu’il occupe en 2020 la 28ème place du classement des 100 des meilleurs joueurs de tous les temps.

Publicité

Sur la saison régulière 1987-88, sa quatrième dans la ligue, le meneur cumule déjà 13.8 passes en moyenne par match. Cette statistique lui permet de terminer premier au classement dans l’exercice, mais aussi d’aborder les playoffs en pleine confiance.

Après avoir avoir aisément disposé des Blazers au premier tour sur le score de 4 à 0, le Jazz retrouve les Lakers de Magic Johnson, Kareem Abdul-Jabbar et James Worthy (entre autres) lors des demi-finales de la conférence Ouest.

Lire aussi | Pourquoi John Stockton ne répondait jamais au trash-talking

Publicité

Le duel de passeurs que se livrent les deux meneurs tourne à l’avantage du joueur d’Utah dans une série très serrée. Lors du cinquième match entre les deux équipes, le 17 mai 1988, et alors que les deux équipes sont à égalité dans la série, Stockton sort le meilleur match de ses playoffs en distribuant pas moins de 24 caviars pour accompagner ses 23 points.


Publicité

Malgré cette prestation hors du commun, lui et ses coéquipiers sont forcés de s’incliner de justesse 109-111. Les 24 offrandes permettent cependant à Stockton de rentrer dans l’histoire des playoffs, puisqu’il égale le record de passes décisives en phases finales détenu par Magic Johnson, depuis 1984.

Le Jazz finira cependant par se faire éliminer par Los Angeles au terme des 7 matchs, et ce malgré le génie de son meneur.

Publicité

Derrière Magic Johnson et John Stockton, on retrouve Steve Nash et ses 23 assist (2007), à égalité avec les deux premiers cités. Doc Rivers a signé 22 caviars (1988), tandis que le joueur actuel le plus proche est Rajon Rondo (21 en 2018).

Les dernières actualités