NBA – L’impressionnant ratio de LeBron James dans les Games 7

0

Le 27 mai 2018, LeBron James livrait un dernier Game 7 face aux Celtics en Finales de Conférence, son 8ème depuis 2003. Et autant vous dire que le King n’a jamais chômé dans les « matchs de la mort ».

Les grands joueurs répondent présents dans les grandes occasions, et notamment les Game 7 à élimination directe. C’est l’adage qui est réservé à ce genre de match, et que LeBron James a tendance à prendre soin d’appliquer.

Depuis 2003, LeBron a joué 8 matchs de la dernière chance pour un ratio sans appel : 6 victoires et seulement 2 défaites. En gros, vous savez que que quand vous alignez votre franchise face au King dans un Game 7, vous avez 3 chances sur 4 de perdre. Incroyable, mais vrai.

21 mai 2006 : Cavaliers 61 – 79 Pistons

27 points à 11/24 (0/4 à 3-points), 8 rebonds, 2 passes, 1 interception

Avec une équipe des Cavaliers très faible, Young LeBron parvient à accéder aux demi-finales de conférence où il retrouve des Pistons titrés deux ans plus tôt et toujours aussi impressionnants défensivement. Pour son premier match 7, le King tente une nouvelle fois de porter ses coéquipiers comme sur l’ensemble des playoffs, mais termine la rencontre à 11 sur 24 au tir, pour au final une défaite sans contestation possible.

18 mai 2008 : Cavaliers 92 – 97 Celtics

45 points à 14/29 (3/11 à 3-points), 5 rebonds, 6 passes, 2 interceptions

Oui, il a quasiment inscrit la moitié des points de son équipe. 5 ans après son arrivée dans la ligue et fraichement arrivé aux Finales pour la première fois la saison précédente, James se retrouve pour la première fois au TD Garden pour un match 7. Les Cavs devront finalement s’incliner avec les honneurs face aux futurs champions, emmenés par un Paul Pierce des grands soirs, auteur de 41 points.

9 juin 2012 : Celtics 88 – 102 Heat

31 points à 9/21 (1/5 à 3-points), 12 rebonds, 2 passes, 1 interception, 1 contre

LeBron parvient enfin à passer l’obstacle des Celtics après des années d’échec, et le fait de belle manière, à l’occasion des finales de conférence. Il joue presque l’intégralité de la rencontre (seulement 28 secondes de repos !), et postérize au passage Rajon Rondo pour filer vers les Finales, et tracer la route vers son tout premier titre.

3 juin 2013 : Pacers 76 – 99 Heat

32 points à 10/21 (2/4 à 3-points), 8 rebonds, 4 passes, 2 interceptions, 1 contre

Il s’agit de la plus large victoire de James lors d’un game 7. À l’occasion des finales de conférence, le Heat est poussé au bout de la série par des Pacers accrocheurs. Pas de soucis cependant lors de cet ultime match pour James et ses équipiers, qui disposent facilement de Paul George et sa bande pour accéder aux Finales et retrouver les Spurs quelques jours plus tard.

20 juin 2013 : Spurs 88 – 95 Heat

37 points à 12/23 (5/10 à 3-points), 12 rebonds, 4 passes, 2 interceptions

Il était écrit que le Heat ne pouvait pas perdre cette année-là, après avoir été sauvé par le tir à 3-points miraculeux de Ray Allen lors du match précédent. James prend les choses en main lors de ce match décisif, et marque un panier des plus clutchs à 28 secondes de la fin du match pour reléguer San Antonio à deux possessions, et finalement remporter sa deuxième bague de champion.

19 juin 2016 : Cavaliers 93 – 89 Warriors

27 points à 9/24 (1/5 à 3-points), 11 rebonds, 11 passes, 2 interceptions, 3 contres

Certainement le game 7 le plus mémorable de la carrière du King. Cleveland se rend ce jour-là à Oakland pour la rencontre décisive qui décidera du champion. LeBron enregistre à cette occasion un triple double magistral, ponctué d’un contre sur Andre Iguodala entré dans la légende, pour décrocher son troisième titre, le premier de l’histoire de Cleveland tous sports confondus.

29 avril 2018 : Pacers 101 – Cavaliers 105

45 points à 16/25 (2/3 à 3-points), 9 rebonds, 7 passes, 4 interceptions

Les Cavs ont bien du mal à se mettre en route lors de ces playoffs et les Pacers les poussent jusqu’au bout. La rencontre est serrée jusqu’au bout mais James sort un nouveau match monstrueux, à l’image de sa série face à Indiana, pour s’imposer au bout du suspense et rejoindre les demi-finales de conférence.

27 mai 2018 : Cavaliers 87 – 79 Celtics

35 points à 12/24 (3/8 à 3-points), 15 rebonds, 9 passes, 2 contres

Lors des finales de conférence, les Cavs sont poussés au match décisif par des Celtics pourtant privés de Kyrie Irving. Dans le TD Garden, LeBron dispute les 48 minutes de la rencontre pour terminer à une offrande près d’un triple double retentissant. Cleveland s’impose de 8 points, rejoignant par la même occasion les Finales pour la quatrième année consécutive.

Mais aussi : 22 mai 2009, le premier buzzer-beater de LeBron James en playoffs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.