Publicité

NBA – Les Golden State Warriors sont champions NBA 2018 !

Après une série facilement maitrisée et une dernière rencontre sans réel suspense la nuit dernière, les hommes de Steve Kerr ont pu soulever leur 3e trophée de champions en 4 ans ! Kevin Durant a été élu MVP des Finales.

Les Warriors ne souhaitaient visiblement pas du tout vouloir être sacrés champions devant leur public. Dans un match 4 à la Quicken Loans Arena qui pouvaient être le dernier de leur saison, les joueurs de Golden State n’ont jamais tremblé, s’imposant finalement lourdement sur le score de 108-85 dans ce qui pourrait également être la dernière rencontre de LeBron James sous le maillot des Cavaliers.

Les Dubs prennent très rapidement de vitesse leurs adversaires, et mènent déjà de 10 points avant même la moitié du premier quart-temps. Ce dernier est conclu sur le score de 34-25, avec une adresse remarquable derrière l’arc des Warriors (6/11). Mais les Cavs vont malgré tout tenter de trensformer cet échauffement en vrai match de finales. Ils parviennent ainsi à revenir au fil du deuxième quart, et passent même devant avec 6 minutes à jouer dans la mi-temps. Mais cet avantage n’est que de courte durée, puisque Stephen Curry remet la machine en marche, inscrit 5 points de suite et relance son équipe, qui mène de 9 points à la pause (61-52).

Stephen Curry s’est régalé sur le parquet des Cavs la nuit dernière (USA Today)

Et de match, il n’y aura plus. Dès le retour des vestiaires, Golden State prend 10 points d’avance, et ne passera plus sous cette marque. Curry s’amuse derrière l’arc, Kevin Durant fait étalage de sa polyvalence, et Cleveland n’y arrive définitivement pas. La messe semble alors déjà dite, après un nouveau troisième quart-temps synonyme de récital pour les joueurs de la Baie (86-64).

La fin de match n’est cependant pas sans histoire. Alors qu’il reste 4 minutes à jouer dans la rencontre, Tyronn Lue décide de sortir définitivement LeBron James, auteur de 23 points, 8 passes et 7 rebonds en 40 minutes de jeu. Le King salue tous les joueurs des Warriors sur le parquet, et sous une ovation du public de Cleveland, rejoint le banc pour ce qui pourrait s’apparenter à des adieux. Les hommes de Steve Kerr peuvent donc savourer ces derniers instants avant de soulever le trophée Larry O’Brien. Stephen Curry termine meilleur marqueur de la rencontre avec 37 points (à 7/15 à 3 points), mais c’est bien Kevin Durant qui reçoit la distinction de MVP des Finales, après un ultime triple double dans ce match 4 (20 points, 12 rebonds, 10 passes).

Les Warriors peuvent donc soulever leur troisième titre en 4 ans, le deuxième consécutif, et savourer leur victoire acquise aisément dans des finales qui auront finalement été quasiment à sens unique. Les Cavs peuvent nourrir des regrets du match 1, qui aurait certainement changé la physionomie de cette série en cas de victoire de Cleveland. Les principales inquiétudes se placent désormais dans l’avenir de LeBron James, sweepé malgré des finales de très haut niveau. 

À lire également : La gestion du cas DeMarcus Cousins, le casse-tête des Pelicans

En direct : toute l'actu NBA