Après cinq saisons à Strasbourg, Jérémy Leloup va retrouver le maillot de Dijon pour les deux prochaines années.

En début de semaine, la fin de l’aventure entre Jérémy Leloup et le club Strasbourg avait été annoncée. L‘ailier de 31 ans s’est engagé aujourd’hui pour deux saisons avec le club de la JDA Dijon. C’est un club qu’il connaît bien, puisqu’il y a évolué entre 2010 et 2013. Forcement heureux retrouver son ancienne équipe, Jérémy Leloup a eu quelques mots affectueux à l’égard du club dijonnais.

« Je suis très heureux de revenir à la JDA. C’est un club où j’ai passé plusieurs superbes années. Je retrouve un club que je connais et qui se restructure, ce qui est important pour moi. Il y a un nouveau challenge à relever. Beaucoup de choses m’ont fait choisir ce club avec qui je suis prêt à en découdre. Retrouver le public dijonnais va être un vrai plaisir, tout comme mes amis sur place. Je suis également très content de faire revenir ma famille à Dijon. »

Jérémy Leloup a évolué sous le maillot dijonnais entre 2010 et 2013 (Photo Sebastien Jawo)

Après une saison où il aura été moins utilisé par Vincent Collet (21 minutes de moyenne par match) l’ailier était à la recherche d’un nouveau projet dans sa carrière. Il tournait cette année à 5,2 points et 2 rebonds par rencontre.

« Sportivement, j’avais besoin de retrouver du plaisir après une année frustrante et tout était réuni dans le projet dijonnais. La JDA a fait une belle saison et il va falloir confirmer ces résultats, donc il y a un beau challenge, avec qui plus est une Coupe d’Europe en plus. Je suis ravi de revenir à Dijon ! »

C’est une recrue précieuse pour le club bourguignon en vue de la saison prochaine, et une nouvelle aventure qui démarre pour Jérémy Leloup.

À lire également : Arthur Rozenfeld signe à la JL Bourg

A propos de l'auteur

Étudiant en journalisme, spécialité sport, dans l'école IICP situé à Paris. Je suis un boulimique de l'actualité NBA et un fan absolu des Boston Celtics. Ma boule de cristal me dit que les Celtics seront champions en 2019.