A quelques semaines de la reprise des championnats, le marché des transferts s’active toujours : Schio enregistre une nouvelle arrivée, une joueuse que l’on connait très bien sur les parquets français.

Sandrine Gruda, après avoir débuté sa saison dernière à Lyon, avait posé ses valises à Yakin Dogu Universitesi (club ayant décidé de cesser son activité). Alors sans club à la fin de la saison, elle abordait dans une interview qu’elle nous avait accordée la saison à venir assez sereinement.

Je prend le temps. Aujourd’hui, pour moi, il s’agit de rejoindre un club avec un projet qui a du sens à mes yeux. Ce n’est plus rejoindre un club pour rejoindre un club, ou alors rejoindre un club pour gagner des titres comme j’ai pu le faire par le passé… C’est une vraie orientation. Je veux que ce soit un projet qui m’aide à évoluer sur le plan personnel également.


La pivot française a donc décidé de poser ses valises en Europe, et plus particulièrement dans le championnat italien, puisque c’est Schio qui aura retenu son attention. L’équipe cherchait à se renforcer après les départs de nombreuses joueuses comme Endy Myiem (Montpellier) ou encore Cécilia Zandalasini (Fenerbahce) et c’est donc sur la pivot française que l’entraineur Pierre Vincent a jeté son dévolu.

Cette saison, elle tournait à 12,6 points, 8,4 rebonds et 1,2 passes de moyenne par match. 

A noter qu’elle est actuellement en préparation pour le Mondial à Ténérife qui débutera le 22 septembre à Ténérife (Espagne) avec le groupe France.

A propos de l'auteur

Mordue de basket depuis ... toujours Supportrice des Antibes Sharks et du Cavigal Nice Basket 06 Joueuse handibasket Bref, la balle orange est bien plus qu'une passion, c'est ma vie