La pivot de l’équipe de France a ressenti une douleur à la cuisse durant un entrainement, ce qui l’empêchera de prendre part aux premiers matchs de préparation à la Coupe du Monde.

Les entraineurs y sont habitués : les préparations des grandes compétition réservent souvent des imprévus et des blessures de dernière minute dont ils se seraient bien passés. La FFBB a ainsi annoncé hier par le biais d’un communiqué qu’Helena Ciak, la pivot du Dinamo Kursk, avait ressenti une gêne à la cuisse durant un entrainement qui a précipité sa mise au repos.

Plus de peur que de mal pour le staff de l’EDF, puisque les examens passés dans la journée de lundi n’ont pas révélé de lésion ou autre blessure importante. La participation de Ciak à la Coupe du Monde, qui se déroulera à partir du 22 septembre, n’est donc pas remise en cause, mais Valérie Garnier devra faire sans son intérieure pour les deux premiers matchs de préparation face à l’Italie, les 20 et 21 août prochains.

La joueuse pourra d’après la Fédé reprendre l’entrainement durant le prochain stage de préparation des Bleues, qui aura lieu du 26 au 30 août à Lyon. Espérons que cet imprévu n’ait pas un trop grand impact sur son jeu en vue des grosses échéances à venir.

À lire également : Fin de l’aventure en WNBA pour Endy Miyem

A propos de l'auteur

Étudiant en Master Journalisme à l'ISCPA Lyon, je m'intéresse à la NBA et au basket depuis plusieurs années. Lakers Family. Lonzo is my son.