Publicité

EDF (F) – Tournoi de Paris : Les Bleues impressionnent encore face à l’Australie

Deux sur deux pour les Françaises, qui ont remporté hier soir une nouvelle belle victoire à Coubertin face à un vrai prétendant au podium lors du prochain Mondial (85-77). Elles ont notamment pu s’appuyer sur une première période de grande qualité.

Pour leur deuxième et dernier match dans ce Tournoi de Paris, l’Équipe de France recevait l’Australie pour ce qui s’annonçait être un véritable choc. La réception des Opals constituait en effet un joli test à l’aube des Championnats du monde, puisque ces dernières ont tout simplement obtenu la médaille de bronze dans cette compétition en 2014. Sandy Brondello, la coach de cette sélection, ne pouvait cependant pas compter sur sa principale star, Liz Cambage, à l’occasion de cette rencontre.

Contrairement au match face à la Lettonie, le rythme est élevé dans les premières minutes, et l’adresse extérieure des joueuses de Valérie Garnier leur permet de prendre le large rapidement (24-10). Ces dernières surfent sur cette réussite offensive en défense, et concluent dix belles premières minutes par un shoot longue distance au buzzer inscrit par Romane Berniès (32-15).

En face, les Australiennes tentent pourtant d’installer leur jeu, emmenées par la joueuse de Lyon Rebecca Allen (23 points, 8 rebonds). Mais toutes semblent impuissantes face au récital des Bleues en attaque : exploits individuels, jeu collectif, adresse insolente dernière l’arc (8/11), et un total exceptionnel de 58 points à la fin de la première mi-temps (58-39) !

Après une telle démonstration durant les 20 premières minutes, on se dit logiquement que les coéquipières d’Endy Miyem vont avoir du mal à maintenir ce rythme. C’est sans compter sur la joueuse du BLMA, qui maintient l’avance de son équipe à 19 points à l’issue du troisième acte (75-56). La baisse de régime intervient dans la dernière reprise, où l’Australie parvient à placer un run de 13-0 et se rapproche au score. La fin de match est bien gérée par les Françaises, qui finissent par l’emporter de 7 points.

Après Marine Johannes il y a deux jours, c’est Endy Miyem qui hérite du trophée de MVP de la rencontre, avec une jolie copie de 19 points, 4 rebonds et 3 passes.

À la suite de deux belles prestations devant le public de Paris, l’équipe de France se dirige désormais à Antibes, où elle affrontera du 15 au 17 septembre le Sénégal, le Canada, et enfin les États-Unis pour leur dernière répétition avant le Mondial.

À lire également : Katie Smith et Tina Thompson font leur entrée au Hall Of Fame

En direct : toute l'actu NBA