NBA – Duel de légende : Celtics 85-86 vs. Celtics 07-08

Il s’agit de deux des plus grandes équipes de l’histoire des Celtics, sinon les plus grandes de cette franchise historique qui a vu passer des joueurs d’exceptions. Qui l’emporterait entre les C’s de 1985-1986 (67-15) et ceux de 2007-2008 (66-16), tous deux champions ? Eléments de réponse…

Publicité

Le site « WhatIfSports » propose la fonctionnalité assez géniale de pouvoir simuler n’importe quel match de l’histoire. Les Lakers de 1965 contre le Milwaukee actuel ? Pas de soucis. Les Pistons de 1988 contre les Spurs de 2005 ? Pas de problème. Tous les matchs peuvent devenir réalité à travers un complexe logiciel qui prend en compte les statistiques avancées de chaque joueur lors de la saison donnée pour que la simulation colle au plus près à ce que serait l’hypothétique réalité.

Ainsi, après avoir réglé le fameux débat Bulls-Warriors, nous avons simulé une série entière de playoffs entre deux des meilleures équipes des Celtics de l’histoire. Le format utilisé est l’actuel, soit 2-2-1-1-1. L’avantage du terrain est pour l’escouade 85-86 grâce à un meilleur bilan en saison régulière. On vous laisse découvrir ce que ça donne.

Publicité

Game 1 : Celtics (1985-86) 99 – 94 Celtics (2007-08)

Le premier match de la série est acharné, et reste indécis jusqu’au money time. Envoyé sur la ligne à de multiples reprises, Larry Bird (27-11-7) ne tremble pas et assure la victoire aux siens. Dans une partie où les bancs n’ont pas été en réussite, les 5 se sont rendus coup pour coup. Sans surprise, celui des Celtics version 80s est au-dessus, malgré 27 points de Ray Allen et un Paul Pierce en mode quasi-triple-double.

Publicité




Game 2 : Celtics (1985-86) 97 – 93 Celtics (2007-08)

Le 2ème match suit le schéma du premier. Dans un match plutôt défensif, les anciens émergent vainqueurs, grâce notamment à la domination de Robert Parish sous le cercle (15 rebonds dont 7 offensifs). En face, Paul Pierce et Kevin Garnett ont répondu présents avec 18 unités chacun, mais Ray Allen a été muselé et est totalement passé à travers. Fatal.

Publicité

Game 3 : Celtics (2007-08) 101 – 114 Celtics (1985-86)

Après avoir lâché les deux premiers matchs au Boston Garden, les Celtics de 2008 devaient impérativement l’emporter au TD Garden. Mais la marche est trop haute. KG et Allen cumulent un vilain 7/25 au shoot, qui nullifie la belle performance de Paul Pierce (27 points). En face, c’est toujours aussi solide. Bird mène la danse pendant que ses lieutenants noircissent la feuille. Trop forts, tout simplement.

Publicité

Game 4 : Celtics (2007-08) 85 – 99 Celtics (1985-86)

Les Celtics de KG et consorts ont-ils lâché mentalement ? Peu probable les connaissant, mais qui pourrait les blâmer vu la situation désespérée dans laquelle ils se trouvent ? Malgré le soutien des fans, le match est rapidement plié. Les C’s old school collent Danny Ainge dans le short de Ray Allen, qui est en faillite de loin (2/10). Larry Bird et les siens récitent leur basket : 4-0. C’est dur, c’est froid, mais c’est ainsi.

Tous les « Duels de légende » :
Warriors 2015-16 vs. Bulls 1995-96
Celtics 1985-86 vs. Celtics 2007-08
Warriors 2016-17 vs. Bulls 1995-96
Heat 2012-13 vs. Lakers 1986-87

Des affronts historiques, bien que totalement imaginaires. C’est aussi cela, la beauté des « Duels de légende ».

Duels de légende NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA