Née d’une mère possédant la nationalité française, et également petite-fille d’une française, l’Américaine Bria Hartley a obtenue le feu vert de la FIBA et est désormais sélectionnable en équipe de France. Une très bonne nouvelle pour les Bleues.


À partir de maintenant, Valérie Garnier pourra faire appel à Bria Hartley pour les derniers matchs de qualifications à l’Eurobasket 2019. L’Américaine, fille et petite-fille de françaises, a terminé la procédure auprès de la FIBA, afin d’être éligible à une sélection en équipe de France. Elle sera disponible pour la dernière fenêtre des qualifications à l’Euro, en novembre prochain. L’équipe de France peut encore terminer première de son groupe, en cas de victoire en Roumanie (17 novembre) puis à Charleville-Mézières contre la Slovénie (21 novembre). Une victoire par plus de six points sera obligatoire.

L’apport de Bria Hartley pourrait être déterminant. L’arrière de 26 ans connaît le très haut niveau. Elle a remporté le titre NCAA avec UConn à deux reprises, et a été sélectionnée en septième position de la Draft WNBA 2014. Depuis, elle combine quasiment chaque année une saison complète en Europe, puis la saison régulière WNBA. La saison dernière, elle a ainsi tourné à 17.6 points et 4 assists de moyennes en Eurocup, avec les Turques de Mersin, puis a rejoint le New York Liberty, pour une saison à 8.5 points, 2.9 rebonds et 3.6 assists de moyenne.

Sélectionnée dans les équipes de jeunes aux Etats-Unis, Hartley a notamment été sacrée championne du monde U19 en 2011, puis championne du monde universitaire en 2013. Cependant, alors qu’elle faisait partie de la présélection pour disputer la Coupe du Monde 2014 avec Team USA, elle n’a finalement pas été retenue. Cette saison, l’Américaine a rejoint le Fenerbahce, ce qui lui permettra de côtoyer quotidiennement Valérie Garnier, la sélectionneuse de l’équipe de France.

C’est un renfort de poids au poste 2 pour l’équipe de France, qui devra impérativement remporter ses deux derniers matchs afin d’obtenir le statut de tête de série lors du prochain Euro. Si elle y est sélectionnée, Bria Hartley pourrait disputer sa première compétition internationale chez les seniors.

À lire également : Euroleague/Eurocup Women : Première manche encourageante pour les clubs français