A peine le temps de récupérer du deuxième round qu’il faut déjà enchainer avec le troisième. Les organismes vont encore être mis à rude épreuve avec deux nouvelles soirées d’Euroleague pour conclure la semaine.


En 160 matchs de coupe d’Europe, Fabien Causeur en a disputé 89 sous les couleurs du Baskonia Vitoria. Une longue histoire entre l’ancien choletais et le club basque. Pour le compte de la troisième journée de l’Euroleague, l’enfant de Brest reçoit son ancien club dans la peau du champion d’Europe. Avec deux victoires déjà dans la poche, la maison blanche peut partir sur les mêmes bases que la saison dernière (4 succès en 4 matchs).

En ouverture de la journée, le CSKA est de retour à la maison pour défier le Darussafaka Istanbul. Fort de son succès face au Maccabi Tel-Aviv grâce à la démonstration de Nando De Colo, le club moscovite est dans les meilleures dispositions pour continuer son début de saison sans faute. Lors de sa première année d’Euroleague, Will Clyburn (a l’époque joueur du Darussafaka) avait marqué 14 points (15 d’évaluation) pour vaincre le CSKA Moscou, ce qui reste encore la seule victoire des stambouliotes face aux russes. L’américain tourne actuellement à 12 points, 9.5 rebonds, 2.5 passes et 18 d’évaluation ce qui en fait le deuxième meilleur joueur de l’effectif (derrière De Colo).


Barcelone doit absolument réagir à domicile contre une équipe du Bayern Munich très intéressante. Avec 0 victoire en 2 matchs, la troupe de Svetislav Pesic est un peu dans l’urgence tant l’équipe ne rassure pas sur le parquet. Trop loin contre le CSKA, pas assez solide en fin de match contre Gran Canaria, l’équipe du duo français Heurtel-Seraphin n’est pas au mieux en coupe d’Europe. Méfiance donc face à une équipe allemande qui a fait plier le Panathinaïkos.

Justement, la « Green Team » va affronter la surprise du Round 2, le Gran Canaria de Kim Tillie. Les grecs veulent relancer la machine alors que leurs visiteurs voudront rejouer un mauvais tour à un grand d’Europe. Christopher Evans prend doucement ses marques dans la compétition mais se montre déjà à son aise. Le Buducnost Podgorica d’Edwin Jackson peut-il remporter son premier succès ce soir ? Après deux défaites (Milan, Darussafaka), le club monténégrin va jouer contre le Maccabi qui possède un bilan similaire mais qui vient d’accrocher le Panathinaïkos (-5) et le CSKA (-3) en ouverture de la compétition. Un match important pour les deux équipes.

Vendredi, en plus de la grosse affiche entre le Real et Vitoria, trois autres belles rencontres sont à regarder. A domicile, le Khimki Moscou d’Alex Shved – déjà leader au scoring – voudra s’imposer contre l’Anadolu Efes encore en manque de stabilité mais capable de faire passer une soirée en enfer à son adversaire. Flashback vers le mois de mai dernier, avec un duel entre le Fenerbahçe et le Zalgiris Kaunas. En demi-finale du Final Four, les turcs prenaient le meilleur sur Sarunas Jasikevicius et sa bande. Encore plus expérimentée, l’équipe jaune et noire devrait remporter cette rencontre alors que les lituaniens ont vu Kevin Pangos partir. Léo Westermann essaye de le faire oublier mais le chemin est encore long (17 points, 2 passes, 1 interception, 10 d’éval contre l’Andolu Efes Istanbul).

Enfin, David Blatt vise le 3/3 contre Milan. Le géant grec évoluera devant son public pour mener un combat face à des italiens déterminés cette saison. Proche de la victoire dans son opposition avec Madrid, Simone Pianigiani a le potentiel collectif pour faire vaciller l’Olympiacos dans le Peace and Friendship Stadium. Pour le coach vainqueur de l’Eurocup, il n’y a pas d’autres solutions que la victoire avec un effectif complet (Spanoulis, Printezis, Williams-Goss, Toupane, Timma, Milutinov, Vezenkov…).

Jeudi 18 octobre :

CSKA Moscou vs Darussafaka Tekfen Istanbul (19h)

Buducnost Voli Podgorica vs Maccabi Fox Tel Aviv (20h)

Panathinaïkos Opap Athènes vs Herbalife Gran Canaria (20h)

FC Barcelone Lassa vs FC Bayern Munich (21h)

Vendredi 19 octobre :

Khimki Moscou vs Anadolu Efes Istanbul (19h)

Zalgiris Kaunas vs Fenerbahçe Istanbul (19h45)

Olympiacos Le Pirée vs Olimpia Milan (20h)

Real Madrid vs Kirolbet Baskonia Vitoria Gasteiz (21h)

Ce troisième round s’annonce encore très intense. Il faut maintenir le cap pour les meilleurs et se réveiller pour les poursuivants. Encore de belles affiches et l’on redemande des fins de matchs serrées.

A lire également : Les résultats du Round 2 en Euroleague !

A propos de l'auteur

Rédacteur pour Parlons Basket. À laissé tomber la balle d'entre ses mains pour y mettre un clavier. Fan du Spurs basketball et du jeu européen (Euroleague, Eurocup, ABA League...). À des troubles du comportement à chaque passe de Teodosic.